Deux élèves ac­cu­sés d’avoir in­cen­dié le dor­toir du ly­cée pi­lote

Le Temps (Tunisia) - - Fauts De Société -

En­core un cas dé­mon­trant une fois de plus que l’en­fance est de plus en plus pau­mée et pour la­quelle un meilleur sui­vi doit lui être consa­cré, tant sur le plan ma­té­riel qu’édu­ca­tif, in­tel­lec­tuel et même psy­chique. Un in­cen­die s’est dé­clen­ché der­niè­re­ment dans le dor­toir du ly­cée pi­lote à Gaf­sa, qui a ra­va­gé de nom­breux équi­pe­ments.

Suite à l’en­quête qui a été or­don­née par le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique près le tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Gaf­sa, il s’est avé­ré qu’il s’agit d’un in­cen­die cri­mi­nel.

Le se­cré­taire gé­né­ral du syn­di­cat ré­gio­nal des forces de sé­cu­ri­té in­té­rieures à Gaf­sa, a in­di­qué en ef­fet que l’uni­té des re­cherches et in­ves­ti­ga­tions à Gaf­sa et à Gsar, ont le­vé le voile sur les causes de cet in­cen­die. Il a pré­ci­sé que deux élèves ins­crits en deuxième an­née se­con­daire et âgés de 17 ans, sont ac­cu­sés d’avoir in­cen­dié le dor­toir, et ce, en pro­tes­ta­tion contre la dé­ci­sion prise à leur en­contre, en vue de les tra­duire en conseil de dis­ci­pline.

In­do­lence ou ir­res­pon­sa­bi­li­té ? en tout état de cause leur acte ne fait que sus­ci­ter l’in­quié­tude, s’agis­sant d’ado­les­cents des­ti­nés pour être par­mi l’élite puis­qu’ils sont dans un ly­cée pi­lote.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.