«La cor­rup­tion a été sou­vent pré­sente au sein de la di­rec­tion de l’ar­bi­trage»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

L’ar­bi­trage dans l’oeil du cy­clone Na­ceur Kraïem, ex-ar­bitre in­ter­na­tio­nal :

Ha­ch­fi, Ben Has­sa­na, Rhou­ma, Ben Ham­za, Ben Ghe­zal, cinq ar­bitres qui ne sont plus dis­po­sés à conti­nuer à ar­bi­trer et la liste risque de s’al­lon­ger dans les jours à ve­nir. Ils l’ont dit et re­dit sur les quo­ti­diens de la place, à chaque jour que Dieu fait. Les ac­cu­sa­tions qu’ils portent en­vers le pré­sident de la fé­dé­ra­tion tu­ni­sienne de football, la di­rec­tion de l’ar­bi­trage et toutes ses com­po­santes sont à peine croyables. D’ac­cord, les er­reurs d’ar­bi­trage sont lé­gion dans notre com­pé­ti­tion, tous les ar­bitres à tra­vers le monde en com­mettent. Mais al­ler jus­qu’à em­ployer le mot cor­rup­tion pour qua­li­fier celles com­mises par les nôtres, voi­là un pas que l’on n’a pas man­qué de fran­chir. D’au­tant plus que l’on a évo­qué l’in­tru­sion d’un club de la ca­pi­tale dans la dé­si­gna­tion des ar­bitres de chaque jour­née. Les ac­tuels res­pon­sables de l’ar­bi­trage n’ont pas man­qué de ré­agir pour dé­men­tir ces pro­pos. Qui a rai­son qui a tort ? Nous sommes al­lés, quant à nous, au­près de Na­ceur Kraïem ex-ar­bitre in­ter­na­tio­nal pour en sa­voir plus, l’in­té­res­sé ayant long­temps exer­cé au sein des com­mis­sions de la di­rec­tion de l’ar­bi­trage. Un té­moi­gnage qui est ve­nu confir­mer ce qui a été rap­por­té par nos cinq dé­mis­sion­naires : *Le Temps : Si Na­ceur, vous avez long­temps fait par­tie de dif­fé­rentes com­mis­sions de la di­rec­tion de l’ar­bi­trage. Croyez-vous à ce qui a été rap­por­té par cer­tains ar­bitres ? - N. Kraïem «Si j’ai mis un terme à ma pré­sence au sein de la di­rec­tion de l’ar­bi­trage, c’est pour la simple rai­son que les pro­blèmes n’ont pas fi­ni de se po­ser au fil des se­maines sans la moindre ré­ac­tion. En fait, je ne pou­vais plus conti­nuer à vivre cette am­biance in­fecte, ex­cu­sez moi le terme, consis­tant à voir cer­tains de mes col­lègues ré­pondre aux dé­ser­tas de clubs que je n’ai­me­rais pas ci­ter. Je pense que le mot cor­rup­tion est ap­pro­prié pour qua­li­fier ce qui se trame au sein de la­dite di­rec­tion. *Pour­tant, quelques en­quêtes ont été di­li­gen­tées, à notre connais­sance, par l’ins­tance fé­dé­rale, avec preuves et té­moi­gnages à l’ap­pui ? - En ef­fet, on a me­né, si ma mé­moire est en­core bonne, deux à trois en­quêtes res­tées, mal­heu­reu­se­ment, sans suite. Les dos­siers ayant ter­mi­né leur course dans les ti­roirs de la fé­dé­ra­tion. *Sans la moindre ré­ac­tion du pré­sident de la FTF ou de quelques uns de membres fé­dé­raux. - J’ai quit­té le monde du football et de l’ar­bi­trage. Je me contente de suivre les ren­contres de football chez moi Je n’aime pas de dire da­van­tage, je vous laisse le soin d’en ti­rer les conclu­sions. *Etes-vous cer­tain que les ar­bitres dé­mis­sion­naires res­te­ront sur leurs positions? - Pos­sible pour Ben Ham­za et Ben Has­sa­na qui sont à deux doigts de la re­traite mais pas pour les autres. Je pa­rie qu’ils vont pré­sen­ter des ex­cuses et revenir sur leurs dé­mis­sions. Ra­fik BEN ARFA

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.