Le chef de L'ETA ar­rê­té dans le sud-ouest de la France

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Mi­kel Iras­tor­za, chef de l'or­ga­ni­sa­tion sé­pa­ra­tiste basque ETA, a été ar­rê­té hier à As­cain, dans les Py­ré­nées-at­lan­tiques, au cours d'une opé­ra­tion de po­lice fran­co-es­pa­gnole, a an­non­cé le mi­nis­tère es­pa­gnol de l'in­té­rieur. Le mou­ve­ment sé­pa­ra­tiste a an­non­cé en 2011 la fin de la lutte ar­mée mais n'a pas dé­po­sé la to­ta­li­té de ses armes.

Iras­tor­za, âgé de 41 ans, était en fuite de­puis 2008, a pré­ci­sé le mi­nis­tère es­pa­gnol de l'in­té­rieur, qui se fé­li­cite dans un com­mu­ni­qué de ce "nou­veau coup ma­jeur" por­té aux struc­tures du mou­ve­ment sé­pa­ra­tiste basque.

Il avait pris la tête D'ETA il y a un an, à la suite de l'ar­res­ta­tion d'iratxe Sor­za­bal Diaz et de Da­vid Pla-mar­tin à Saint-etienne-de-baï­gor­ry, dé­jà dans le dé­par­te­ment des Py­ré­nées-at­lan­tiques, au cours d'une opé­ra­tion me­née par la Garde ci­vile es­pa­gnole et la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieure fran­çaise (DGSI). Le couple était consi­dé­ré comme oc­cu­pant les plus hautes fonc­tions à la tête D'ETA. Un Es­pa­gnol et une Fran­çaise ont éga­le­ment été in­ter­pel­lés lors de l'opé­ra­tion, ajoute Ma­drid, in­di­quant que le couple a hé­ber­gé l'etar­ra en fuite.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.