Les dé­pu­tés plaident pour la créa­tion d’ins­tances d’in­ves­tis­se­ment

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

ARP- Com­mis­sion des fi­nances

Les dé­pu­tés de la com­mis­sion des fi­nances re­le­vant de l’as­sem­blée des re­pré­sen­tants du peuple (ARP), ont sou­le­vé la né­ces­si­té d’ac­cé­lé­rer la mise en place des ins­tances d’in­ves­tis­se­ment pré­vues par la loi d'in­ves­tis­se­ment (l'ins­tance na­tio­nale de l'in­ves­tis­se­ment, le Conseil su­pé­rieur de l'in­ves­tis­se­ment et le fonds na­tio­nal de l'in­ves­tis­se­ment). Lors d’une séance d’au­di­tion du mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment, d'in­ves­tis­se­ment et de la Co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, Mo­ha­med El Fadhel Ab­del­ké­fi, sur le bud­get du mi­nis­tère, ils se sont éton­nés de la non-al­lo­ca­tion des fonds né­ces­saires pour que ces ins­tances en­tament leurs ac­ti­vi­tés. La re­lance de l’in­ves­tis­se­ment pri­vé, l’éva­lua­tion des dif­fé­rents pro­grammes de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal et la mise en ap­pli­ca­tion de la loi sur l’in­ves­tis­se­ment, ont été par­mi les prin­ci­paux su­jets abor­dés. Les dé­pu­tés se sont éga­le­ment in­ter­ro­gés si le taux de crois­sance de 2,5% pré­vu pour l’an­née pro­chaine, peut être réa­li­sé, alors que les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières in­ter­na­tio­nales tablent sur une crois­sance com­prise entre 2,8 et 3%. Ils ont, en outre, plai­dé pour la ré­vi­sion de la com­po­si­tion et des fonc­tions des of­fices de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal, afin de ser­vir les be­soins ac­tuels en termes de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal. Le dé­bat a por­té sur le plan quin­quen­nal de dé­ve­lop­pe­ment 2016-2020, et sur la pos­si­bi­li­té d’y ap­por­ter des amen­de­ments par le gou­ver­ne­ment ac­tuel, et aus­si sur les pro­jets pu­blics en sus­pens et la né­ces­si­té de fixer un ca­len­drier pour leur mise en oeuvre, dans les plus brefs dé­lais. La si­tua­tion des ou­vriers des chan­tiers a aus­si été évo­quée, puisque les res­sources qui leur sont al­louées pour l’an­née pro­chaine ont été re­vues à la baisse de 5 mil­lions de di­nars. Réa­gis­sant aux in­ter­ven­tions des dé­pu­tés, le mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment, d'in­ves­tis­se­ment et de la Co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, Mo­ha­med El Fadhel Ab­del­ké­fi, a af­fir­mé que le taux de crois­sance pré­vu pour 2017 est "un taux réa­liste", sou­li­gnant que ce taux a été ré­vi­sé de 2, 3 à 2,5%. S’agis­sant des pro­jets pu­blics blo­qués, il a mis l'ac­cent sur les ef­forts four­nis par les cadres et agents du mi­nis­tère, pour at­té­nuer les obs­tacles, in­sis­tant sur la né­ces­si­té de l'exa­men ap­pro­fon­di des pro­jets pro­po­sés par cer­tains in­ves­tis­seurs pri­vés, et qui sont par­fois dé­faillants en termes de struc­ture fi­nan­cière et d’ef­fi­ca­ci­té éco­no­mique. Au su­jet du plan quin­quen­nal, il a ex­pri­mé son éton­ne­ment quant à sa non-adop­tion jus­qu’à pré­sent, sou­li­gnant que le gou­ver­ne­ment dé­fen­dra son adop­tion avant la fin de l’an­née en cours.

Sur un autre re­gistre, il a fait sa­voir que son dé­par­te­ment ne ré­ser­ve­ra pas de cré­dits pour les nou­velles ins­tances d’in­ves­tis­se­ment, pré­vues en ver­tu de la Loi de l’in­ves­tis­se­ment, sou­li­gnant, tou­te­fois, qu’il en­tend né­go­cier avec la mi­nistre des Fi­nances les cré­dits né­ces­saires pour leur créa­tion dé­but 2017. Par ailleurs, Ab­del­ke­fi a ré­vé­lé que le nombre des ou­vriers des chan­tiers se­ra ré­duit de 57 mille ac­tuel­le­ment à 55 mille, au cours de l’an­née pro­chaine, au vu qu’un nombre d’entre eux se­ra mis à la re­traite, rap­pe­lant que ces ou­vriers bé­né­fi­cient de la sé­cu­ri­té so­ciale de­puis le dé­but du mois de mai 2016. Il a in­di­qué, dans le même contexte, qu’une base de don­nées dé­diée aux ou­vriers des chan­tiers est ac­tuel­le­ment en cours d’éla­bo­ra­tion. Il convient de rap­pe­ler que le bud­get du mi­nis­tère pour l’an­née 2017 s’élè­ve­ra à 534,9 mil­lions de di­nars (MD), soit une baisse de 5,8% par rap­port à 2016 (568 MD). Les dé­penses de ges­tion du­dit dé­par­te­ment se­ront de l’ordre de 62,3 MD, alors que ceux dé­diés au dé­ve­lop­pe­ment s’élè­ve­ront à 472,6 MD.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.