Sus­pense jus­qu’au bout

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Pré­si­den­tielle amé­ri­caine • Le FBI classe l'af­faire des cour­riels d'hilla­ry, mais pas Trump

Nou­veau re­bon­dis­se­ment à la veille de l’élec­tion amé­ri­caine, et mau­vais coup pour la cam­pagne de Do­nald Trump. Après avoir rou­vert à la sur­prise gé­né­rale l’en­quête dans l’af­faire des emails d’hilla­ry Clin­ton il y a dix jours, le di­rec­teur du FBI a fi­na­le­ment dé­ci­dé di­manche 6 no­vembre de ne rien chan­ger aux conclu­sions qu'il avait ren­dues en juillet der­nier. Conclu­sions dans les­quelles il re­com­man­dait alors le clas­se­ment de l’af­faire. Ce re­bon­dis­se­ment a de quoi en­tra­ver les am­bi­tions du can­di­dat ré­pu­bli­cain qui sur­fait sur cette af­faire à chaque dis­cours, avec à la clé une nette re­mon­tée dans les son­dages. Mais Do­nald Trump a ré­pli­qué di­manche à Moon, en ban­lieue de Pitts­burgh en Penn­syl­va­nie. A peine des­cen­du de l’avion qui porte son nom, ac­cla­mé par une foule en dé­lire, il passe à l’at­taque. "Hilla­ry Clin­ton est la per­sonne la plus cor­rom­pue qui ait ja­mais cher­ché à oc­cu­per le bu­reau de la pré­si­dence des Étatsu­nis, lance-t-il. Les in­ves­ti­ga­tions sur les crimes vont se pour­suivre très long­temps".

Hilla­ry Clin­ton est cou­pable, elle le sait, le FBI le sait, le peuple le sait. Et main­te­nant il ap­par­tient au peuple amé­ri­cain de se faire jus­tice dans les urnes le 8 no­vembre. On ap­pel­le­ra cette jour­née Brexit. Dans l’as­sis­tance, Ma­ria, la cin­quan­taine, chan­teuse d’opé­ra. Elle pré­dit le pire si Hilla­ry Clin­ton rem­porte l’élec­tion après cet énième re­bon­dis­se­ment. "Il y au­ra une ré­vo­lu­tion dans ce pays s'ils ar­rêtent les in­ves­ti­ga­tions. Les gens vont pro­tes­ter", as­sure-t-elle. "C'est évident qu'elle ment parce qu'elle est cor­rom­pue et je pense que les gens vont se re­tour­ner contre elle et vont vo­ter en­core plus nom­breux pour Trump, jus­te­ment à cause de cette dé­ci­sion du FBI, parce que c'est de toute évi­dence de la cor­rup­tion", est convain­cue la mi­li­tante ré­pu­bli­caine. La vic­toire, Ma­ria veut y croire. Do­nald Trump lui en­tre­tient la flamme.

Hilla­ry Clin­ton et Do­nald Trump

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.