Moscou pour une en­quête

Sy­rie-em­ploi d’armes chi­miques à Alep

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le mi­nis­tère russe de la Dé­fense a ré­cla­mé hier que l’or­ga­ni­sa­tion pour l’in­ter­dic­tion des armes chi­miques (OIAC) en­voie dans l’ur­gence une mis­sion à Alep, où des in­for­ma­tions font état d’uti­li­sa­tion d’armes chi­miques par les re­belles sy­riens. Moscou dit dé­te­nir des élé­ments éta­blis­sant avec une pro­ba­bi­li­té éle­vée que les in­sur­gés ont em­ployé des obus au gaz chlo­ré et au phos­phore blanc sur le quar­tier des «1.070 Ap­par­te­ments», si­tué à la pointe sud-ouest de la ville et théâtre cette se­maine d’in­tenses com­bats. Le mi­nis­tère pré­cise qu’il s’ap­puie sur l’étude d’échan­tillons de sol, d’obus non ex­plo­sés et d’éclats d’obus. Le gé­né­ral Igor Ko­na­chen­kov a ajou­té que la Rus­sie re­met­trait ces élé­ments à L’OIAC et a de­man­dé que l’or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale ba­sée à La Haye en­voie une mis­sion d’en­quête d’ur­gence à Alep, ajou­tant que les forces russes, al­liées au ré­gime de Ba­char al As­sad, étaient prêtes à ai­der les ex­perts de L’OIAC. A la fin du mois der­nier, l’ar­mée sy­rienne a af­fir­mé que des tirs de ro­quettes mais aus­si des bom­bar­de­ments chi­miques par les com­bat­tants islamistes du Front al Nos­ra et d’autres mou­ve­ments qua­li­fiés de ter­ro­ristes par Da­mas avaient fait 84 morts, es­sen­tiel­le­ment des femmes et des en­fants, en trois jours.

Des ba­ti­ments à Alep dé­truits par les tirs d’obus

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.