At­ten­tat meur­trier contre un con­su­lat al­le­mand

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Les ta­li­bans ont at­ta­qué dans la nuit de jeu­di à ven­dre­di le con­su­lat d’al­le­magne à Ma­zar-i-sha­rif, dans le nord de l’af­gha­nis­tan, tuant au moins six per­sonnes et en bles­sant 120 autres, rap­portent des res­pon­sables.

L’at­taque a dé­bu­té par l’ex­plo­sion d’un ca­mion pié­gé contre l’en­ceinte du con­su­lat, dont la puis­sance a été telle qu’elle a souf­flé les fe­nêtres des mai­sons dans un rayon de 5 km au­tour de la re­pré­sen­ta­tion di­plo­ma­tique.

Dans leur re­ven­di­ca­tion, les ta­li­ban disent avoir agi en re­pré­sailles à un raid aé­rien de l’otan qui a tué plus de 30 ci­vils jeu­di der­nier près de Kun­duz.. Des as­saillants lour­de­ment ar­més, dont des ka­mi­kazes, ont été en­voyés pour «dé­truire le con­su­lat gé­né­ral al­le­mand et tuer tous ceux qui s’y trou­vaient», a dit le porte-pa­role du groupe is­la­miste, Za­bi­hul­lah Mu­ja­hid. Au­cun em­ployé du con­su­lat ne fait par­tie des vic­times mais le mi­nistre al­le­mand des Af­faires étran­gères, Frank-wal­ter Stein­meier, a dé­cla­ré que Ber­lin al­lait s’in­ter­ro­ger sur son rôle à la tête de la mis­sion in­ter­na­tio­nale de main­tien de la paix dans le nord de l’af­gha­nis­tan, où les vio­lences ont for­te­ment aug­men­té au cours de l’an­née écou­lée.

Les ta­li­ban ont failli s’em­pa­rer de Kun­duz le mois der­nier, un an après y avoir en­re­gis­tré leur suc­cès le plus spec­ta­cu­laire de­puis l’in­va­sion amé­ri­caine en 2011 en contrô­lant briè­ve­ment la ville.

Un porte-pa­role de l’otan a dit que l’at­ten­tat à Ma­zar-isha­rif avait for­te­ment en­dom­ma­gé le bâ­ti­ment du con­su­lat, où tra­vaillent gé­né­ra­le­ment une tren­taine de per­sonnes, et cau­sé d’im­por­tants dé­gâts dans l’en­semble de la ville. Le con­su­lat al­le­mand se trouve dans un grand bâ­ti­ment voi­sin de la Mos­quée bleue, dans le centre de Ma­zar-i-sha­rif. Il est pro­té­gé par de hauts murs d’en­ceinte et un im­por­tant dis­po­si­tif de sé­cu­ri­té.

Se­lon le porte-pa­role de l’otan, un ca­mion pié­gé a dé­truit une par­tie de l’en­ceinte et un se­cond vé­hi­cule pié­gé pour­rait avoir été uti­li­sé. Sayed Ka­mal Sa­dat, chef de la po­lice de la pro­vince de Balkh, a dé­cla­ré que plu­sieurs ci­vils avaient été tués et des di­zaines d’autres bles­sés par des éclats de verre. «Tous les em­ployés al­le­mands du con­su­lat sont en sé­cu­ri­té et n’ont pas été bles­sés», a pré­ci­sé un porte-pa­role du mi­nis­tère des Af­faires étran­gères al­le­mand. La mis­sion lo­cale de l’otan dis­pose d’une base im­por­tante près de Ma­zar-i-sha­rif. Elle abrite 2.000 hommes dont un mil­lier de membres de la Bun­des­wehr. Les ef­fec­tifs de l’otan dans le nord de l’af­gha­nis­tan sont sous com­man­de­ment al­le­mand.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.