L'ar­mée re­prend un quar­tier de l'ouest d'alep

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Sy­rie • Dix-huit ter­ro­ristes tués dans des raids aé­riens turcs

L'ar­mée sy­rienne a re­pris hier aux in­sur­gés le quar­tier de Da­hiyet al As­sad, dans l'ouest d'alep, dont ils s'étaient em­pa­rés voi­ci deux se­maines, ont rap­por­té l'ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l'homme (OSDH) et un chef re­belle. L'ar­mée de Ba­char al As­sad et ses sup­plé­tifs ont pro­gres­sé en plu­sieurs points de la li­sière ouest de la ville cette se­maine, blo­quant l'of­fen­sive des re­belles des­ti­née à bri­ser le siège. Les forces gou­ver­ne­men­tales ont pris le vil­lage de Mi­nian ain­si que des po­si­tions voi­sines, que les re­belles avaient conquis en oc­tobre, pré­cise L'OSDH. Za­ka­ria Ma­la­hifd­ji, chef du dé­par­te­ment po­li­tique de l'or­ga­ni­sa­tion re­belle Fas­ta­kim, à Alep, a confir­mé la pro­gres­sion de l'ar­mée du ré­gime.

Le 28 oc­tobre, les in­sur­gés avaient lan­cé une contre-at­taque des­ti­née à bri­ser le siège de la par­tie orien­tale de la ville, réus­sis­sant à pro­gres­ser à l'in­té­rieur de cer­tains quar­tiers ouest. Après des gains ini­tiaux, leur pro­gres­sion avait été stop­pée.

Par ailleurs, l'ar­mée turque a an­non­cé hier avoir tué 18 ter­ro­ristes de l'etat is­la­mique (EI) dans le nord de la Sy­rie au cours des der­nières 24 heures, dans le cadre d'une in­ten­si­fi­ca­tion de ses raids aé­riens contre cette or­ga­ni­sa­tion.

Quatre bâ­ti­ments et un vé­hi­cule uti­li­sés par les ter­ro­ristes de L'EI ont été dé­truits lors de ces at­taques, ajoute l'ar­mée turque dans un com­mu­ni­qué.

Cinq in­sur­gés sou­te­nus par An­ka­ra et cinq ter­ro­ristes de L'EI ont en outre été tués lors d'af­fron­te­ments sur le ter­rain. L'ar­mée turque sou­tient des re­belles arabes et turk­mènes sy­riens dans le nord de la Sy­rie, dans le cadre de son opé­ra­tion "Bou­clier de l'eu­phrate" lan­cé fin août.

Ga­ran­ties de l'onu Le mi­nis­tère russe de la Dé­fense a dé­cla­ré hier avoir be­soin de la confir­ma­tion par la mis­sion de l'onu en Sy­rie de sa ca­pa­ci­té à li­vrer une aide hu­ma­ni­taire à Alep avant de pou­voir ac­cep­ter de nou­velles pauses dans les com­bats dans cette ville.

Mos­cou af­firme que les pré­cé­dentes trêves sur le ter­rain, des­ti­nées à per­mettre la li­vrai­son d'une aide hu­ma­ni­taire et l'éva­cua­tion des bles­sés et des ci­vils, n'ont rien don­né parce que les in­sur­gés ont ou­vert le feu sur qui­conque ten­tait de par­tir des quar­tiers sous leur contrôle.

Les re­belles contestent cette vi­sion des faits et as­surent que c'est l'ar­mée sy­rienne et ses sup­plé­tifs qui ont fait ca­po­ter les pauses hu­ma­ni­taires. "Le mi­nis­tère russe de la Dé­fense se­ra prêt à en­vi­sa­ger de nou­velles 'pauses hu­ma­ni­taires', à tout mo­ment, dès que les re­pré­sen­tants de la mis­sion de l'onu en Sy­rie confir­me­ront of­fi­ciel­le­ment qu'ils sont prêts et peuvent li­vrer une aide hu­ma­ni­taire à la par­tie est d'alep et qu'ils peuvent éva­cuer les bles­sés et les ci­vils ma­lades", a dé­cla­ré le gé­né­ral Igor Ko­na­chen­kov, du mi­nis­tère de la Dé­fense.

Un quar­tier ouest d’alep

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.