Très dé­pri­mé, il sou­tient les marches an­ti-trump

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

L'ac­teur amé­ri­cain Ro­bert De Ni­ro s'est dit "très dé­pri­mé" par l'élec­tion de Do­nald Trump à la Mai­son-blanche et a dé­cla­ré sou­te­nir les ma­ni­fes­ta­tions an­ti-trump qui se pour­suivent à la suite de la vic­toire sur­prise du mil­liar­daire amé­ri­cain à l'is­sue du scru­tin du mar­di 8 no­vembre. "Comment je vais? Je suis très dé­pri­mé", a af­fir­mé aux jour­na­listes l'ac­teur de 73 ans, qui s'ex­pri­mait avant-hier soir sur le ta­pis rouge à l'oc­ca­sion de l'avant-pre­mière mon­diale de son nou­veau film, "The Co­me­dian", à Los An­geles. "Nous de­vons res­ter ex­trê­me­ment vi­gi­lants" "Nous de­vons juste at­tendre de voir comment les choses vont se pas­ser, et res­ter ex­trê­me­ment vi­gi­lants face au nou­veau gou­ver­ne­ment", a-t-il ajou­té. Aux jour­na­listes qui lui de­man­daient si les ma­ni­fes­ta­tions étaient une ré­ac­tion ap­pro­priée à l'élec­tion de Do­nald Trump, il a ré­pon­du: "Oui, ab­so­lu­ment." Des ma­ni­fes­tants pro­tes­té dans une ving­taine de villes amé­ri­caines et pré­voyaient de le faire en­core contre l'élec­tion à la pré­si­dence du mil­liar­daire. Pen­dant la cam­pagne élec­to­rale, Ro­bert De Ni­ro n'avait pas mâ­ché ses mots à l'égard du can­di­dat ré­pu­bli­cain, le trai­tant de "porc" et d'"idiot" dans une vi­déo ex­trê­me­ment vi­ru­lente, très par­ta­gée sur les ré­seaux so­ciaux. De Ni­ro avait même dit vou­loir "flan­quer son poing à la fi­gure" du ma­gnat de l'im­mo­bi­lier en rai­son de ses dé­cla­ra­tions gros­sières sur les femmes. Mer­cre­di, dans le talk-show "Jim­my Kim­mel Live !", il a ad­mis que Trump avait été élu. "Il est pré­sident, et je dois res­pec­ter cette fonc­tion. (...) Voyons ce qu'il fait et s'il met en oeuvre" ses pro­messes de cam­pagne, a-t-il dé­cla­ré.

En Ita­lie, la ville de ses grands-pa­rents prête à l'ac­cueillir

Mais s'il sou­haite quit­ter les États-unis, Ro­bert De Ni­ro a une op­tion: la ville du sud de l'ita­lie dont ses grands-pa­rents sont ori­gi­naires a pro­po­sé de l'ac­cueillir. "Si, après la dé­cep­tion (de l'élec­tion) de Trump, il veut ve­nir se ré­fu­gier ici, il est le bien­ve­nu", a dé­cla­ré le maire de Fer­raz­za­no, An­to­nio Ce­rio. "The Co­me­dian", le por­trait d'un co­mé­dien hu­mo­riste vieillis­sant, sort le 13 jan­vier aux États-unis.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.