El­li­li pour la conti­nui­té

• San­chez ré­clame ses dus

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Mou­rad AYA­RI

CA Afin de pré­ser­ver les re­pères

El­li­li se veut ras­su­rant après avoir suc­cé­dé à Yâa­kou­bi et pro­met de tout mettre en oeuvre pour faire mieux et per­mettre au club Afri­cain d’al­ler le plus loin pos­sible en cham­pion­nat. Le nou­vel en­traî­neur des « Rouge et Blanc » se­ra aux com­mandes ce sa­me­di face à l’ave­nir Spor­tif de la Mar­sa. Un match qui se dé­rou­le­ra au stade olym­pique d’el Men­zah et ça se­ra sa pre­mière sor­tie of­fi­cielle. Un test des plus im­por­tants qui de­vrait lui per­mettre d’en­ta­mer cette aven­ture de la plus belle des ma­nières. Pour ce­la, il lui faut vaincre et éven­tuel­le­ment convaincre.

Avec quel sché­ma tac­tique ?

Chi­heb El­li­li n’est en place que de­puis quelques jours et il de­vrait se ba­ser sur ce qui a été fait de­puis quelques temps par Kaïs Yâa­kou­bi pour s’im­po­ser ce sa­me­di face à L’ASM. El­li­li ne pren­dra pas de risques in­utiles et comp­te­ra cer­tai­ne­ment sur le même noyau de joueurs pour pré­ser­ver la pre­mière place de son groupe. Pour ce qui est de ses in­ten­tions, il a fait sa­voir qu’il s’in­té­res­se­ra aux jeunes et il a rai­son de le faire car ils consti­tuent l’ave­nir du club. Les jeunes tels que Srar­fi, Zem­ze­mi, Je­ba­li et autres doivent sai­sir cette op­por­tu­ni­té pour se faire une place au so­leil…

Avec quels as­sis­tants ?

Lot­fi Rouis­si, est par­ti, on at­tend de connaître le nom de ce­lui qui se­con­de­ra Chi­heb El­li­li. Le pré­pa­ra­teur phy­sique Ra­fik Bous­set­ta a, lui aus­si, plié ba­gage. Les autres ont été main­te­nus à leur poste. Le di­rec­teur spor­tif Sa­mir Sel­li­mi nous a fait sa­voir que le pre­mier ad­joint d’el­li­li et le pro­chain pré­pa­ra­teur phy­sique du CA se­ront connus dans les pro­chains jours. Au­cun nom n’a été avan­cé…

Les mêmes be­soins

Chi­heb El­li­li n’au­ra pas à perdre beau­coup de temps avant d’ap­por­ter sa touche per­son­nelle et chan­ger ce qui peut l’être. Il connait bien son nou­vel en­vi­ron­ne­ment et tous les joueurs à sa dis­po­si­tion. En par­lant des be­soins deu Club Afri­cain, il n’a rien ap­por­té de nou­veau se li­mi­tant à rap­pe­ler ce que nous sa­vons dé­jà, à sa­voir un at­ta­quant de pointe digne de ce nom, un mi­lieu de ter­rain ca­pable d’ap­por­ter un peu plus de fan­tai­sie dans le jeu clu­biste et peut-être un dé­fen­seur axial. En ce qui concerne l’at­ta­quant qui se­ra de na­tio­na­li­té étran­gère, on sait qu’il ne se­ra pas Jus­tin Men­go­lo qui n’a pas re­te­nu

l’at­ten­tion et c’était pré­vi­sible qui est dé­jà de re­tour au pays

Né­go­cia­tions en cours

Le di­rec­teur spor­tif Sa­mir Sel­li­mi nous a fait sa­voir que les né­go­cia­tions avec cer­tains joueurs pour le re­nou­vel­le­ment de leur contrat sont en cours. Il s’agit de Ben Mus­ta­pha, Had­de­di, Agre­bi et Oues­la­ti. Il est ques­tion d’un bail de trois ans pour ces joueurs qui de­vraient pour­suivre l’aven­ture en « Rouge et Blanc » Un pac­tole qui vaut tous les sa­cri­fices Une des rai­sons qui au­rait pous­sé Yâa­kou­bi à quit­ter son poste pour s’ex­pa­trier est fi­nan­cière. Il est ques­tion d’un contrat de 700 mille di­nars. C’est cer­tai­ne­ment un jo­li

pac­tole pour l’ex en­traî­neur du CA. Il est ques­tion de dif­fé­rend entre Yâa­kou­bi et Ria­hi. Ce der­nier au­rait dé­jà cher­ché un sub­sti­tut à Yaa­kou­bi avant que ce der­nier n’an­ti­cipe et quitte le parc A de son plein avant de se faire vi­rer. Il a même pro­mis que l’ave­nir éclai­re­ra la lan­terne de tous les clu­bistes à pro­pos de cette fin in­at­ten­due entre les deux par­ties. Tout ce­la ne l’a pas em­pê­ché de pas­ser le té­moin à son suc­ces­seur d’une ma­nière fine et élé­gante. Ce fut une pas­sa­tion pa­ci­fique qu’on ne voit pas as­sez sou­vent au sein de nos as­so­cia­tions spor­tives. En quelque sorte, ce fut l’ex­cep­tion qui confirme la règle. Pour­vu qu’elle de­vienne une tra­di­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.