L’avo­cat de la dé­fense plaide l’ab­sence de preuves

Le Temps (Tunisia) - - Faits de Société -

La chambre cri­mi­nelle près le tri­bu­nal de pre­mière ins­tance de Tu­nis, a eu à ju­ger der­niè­re­ment une af­faire de vol avec vio­lence, dans la­quelle sont in­cul­pés deux in­di­vi­dus ha­bi­tant au Kram ouest.

Les faits ont écla­té en jan­vier 2016 ; lorsque la vic­time a été at­ta­quée par les deux ac­cu­sés qui la dé­les­tèrent de la somme de 20 di­nars après l’avoir vio­len­té en lui ba­la­frant le vi­sage à l’aide d’un cou­teau. Il a fal­lu 12 points de su­tures pour lui fer­mer la plaie pro­fonde à la joue.

Sur plainte de la vic­time, les deux las­cars ont été ar­rê­tés et ont nié avoir pro­cé­dé à une quel­conque me­nace, sou­te­nant qui c’est le plai­gnant qui les a pro­vo­qués, car ils re­fu­saient de l’ac­com­pa­gner à une soi­rée ar­ro­sée. Ils ont pré­ci­sé qu’ils n’avaient fait que se dé­fendre. C’est ce qu’a sou­te­nu l’avo­cat de la dé­fense, en sol­li­ci­tant la re­qua­li­fi­ca­tion des faits en échange de vio­lence, car il n’y a au­cune preuve du vol pré­ten­du par la vic­time.

Le tri­bu­nal a mis l’af­faire en dé­li­bé­ré.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.