Re­pères...his­to­riques...

Ce même jour…16 No­vembre

Le Temps (Tunisia) - - Détente -

Évé­ne­ments 16 no­vembre 1532 : Pi­zarre s'em­pare de l'in­ca Ata­hual­pa Le 16 no­vembre 1532, l'in­ca Ata­hual­pa, ou «fils du So­leil», se rend en grande pompe au­près de Pi­zarre dans l'es­poir de sau­ver son pays, l'em­pire in­ca. Son ar­res­ta­tion par traî­trise va li­vrer aux Es­pa­gnols l'im­mense em­pire des Andes, ses villes et ses mines... 16 no­vembre 1805 : Mun­go Park dis­pa­raît en Afrique Du 16 no­vembre 1805 sont da­tées les der­nières notes de voyage de Mun­go Park. L'ex­plo­ra­teur écos­sais dis­pa­raît peu après avec les der­niers sur­vi­vants de son équipe dans un nau­frage sur le Ni­ger. Ain­si s'achève l'épo­pée du pre­mier Eu­ro­péen qui ait réus­si à pé­né­trer à l'in­té­rieur du conti­nent noir... 16 no­vembre 1920 : L'« Ar­mée blanche » dé­faite à Sé­bas­to­pol Le 16 no­vembre 1920, la dé­faite de l'« Ar­mée blanche » de Wran­gel, à Sé­bas­to­pol, met fin à la guerre ci­vile en Rus­sie et consacre la vic­toire des bol­che­viques et de Lé­nine… 16 no­vembre 1940 : De Gaulle crée l'ordre de la Li­bé­ra­tion De pas­sage à Braz­za­ville, ca­pi­tale de l'afrique Équa­to­riale Fran­çaise, le chef de la France Libre fonde l'ordre de la Li­bé­ra­tion. Cinq mois après l'in­va­sion de la France par l'ar­mée al­le­mande, il veut avec cet ordre ho­no­ri­fique «ré­com­pen­ser les per­sonnes ou les col­lec­ti­vi­tés mi­li­taires ou ci­viles qui se se­ront si­gna­lées dans l'oeuvre de li­bé­ra­tion de la France et de l'em­pire». 1.059 croix ont été ain­si dé­cer­nées jus­qu'à la ces­sa­tion d'at­tri­bu­tion en jan­vier 1946. 18 l'ont été à des uni­tés mi­li­taires et cinq à des com­munes fran­çaises : Nantes, Gre­noble, Pa­ris, Vas­sieux-en-ver­cors et l'ile de Sein. 271 per­sonnes ont par ailleurs re­çu la croix à titre post­hume. À titre ex­cep­tion­nel, Wins­ton Chur­chill et feu le roi George VI l'ont re­çue en 1958 et 1960. Deuxième après la Lé­gion d'hon­neur dans l'ordre pro­to­co­laire, l'ordre de la Li­bé­ra­tion n'a eu qu'un seul Grand-maître, le gé­né­ral de Gaulle. Il se flatte de ne comp­ter dans ses rangs que d'au­then­tiques ré­sis­tants (à l'ex­cep­tion peut-être du trop flam­boyant An­dré Mal­raux) par­mi les­quels des hommes de grand mé­rite comme Fran­çois Ja­cob, Prix No­bel de mé­de­cine 1965….

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.