86 tués dans les ré­cents heurts avec des is­la­mistes

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Bir­ma­nie

Les ré­cents heurts entre les forces de sé­cu­ri­té bir­manes et ceux que le gou­ver­ne­ment pré­sente comme des is­la­mistes de l'eth­nie Ro­hin­gya ont fait 86 morts en Ara­kan, Etat du nord-ouest du pays en proie à des troubles, se­lon un dé­compte four­ni mar­di par l'ar­mée. Ce bi­lan de 69 Ro­hin­gyas et 17 membres des forces de sé­cu­ri­té tués (dix po­li­ciers et sept mi­li­taires) a été an­non­cé dans le jour­nal Glo­bal New Light, pro­prié­té de l'etat. Il est net­te­ment su­pé­rieur aux chiffres don­nés d'autres mé­dias of­fi­ciels.

Cette sé­rie d'es­car­mouches et d'at­taques sur les six der­niers jours (hier non com­pris) s'est en outre tra­duite par l'ar­res­ta­tion de 234 per­sonnes, pré­cise le ser­vice de presse de l'ar­mée. Cette an­nonce porte à 102 le nombre d'as­saillants ro­hin­gyas dé­cé­dés de­puis le 9 oc­tobre et à 32 le nombre de tués dans le camp des forces de l'ordre, se­lon les cal­culs de Reu­ters ef­fec­tués à par­tir des bi­lans pa­rus dans la presse pu­blique. Les mu­sul­mans ro­hin­gyas, au nombre de 1,1 mil­lion en Bir­ma­nie, sont ma­jo­ri­taires dans l'etat d'ara­kan mais n'ont pas la ci­toyen­ne­té bir­mane. Les boud­dhistes, ma­jo­ri­taires dans le pays, les consi­dèrent comme des mi­grants illé­gaux ve­nus du Ban­gla­desh.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.