L’épi­logue!

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Khou­loud AMRAOUI

«La STIP re­pren­dra ses ac­ti­vi­tés d’ici le lun­di, 21 no­vembre 2016 »

• «La STIP re­pren­dra ses ac­ti­vi­tés d’ici le lun­di, 21 no­vembre 2016 »

Fi­na­le­ment, un com­pro­mis a été trou­vé entre L’UGTT et le nou­vel ac­qué­reur de la STIP. C’est ce que nous a confié le se­cré­taire gé­né­ral ré­gio­nal de L’UGTT à Bi­zerte, Bé­chir SAHBENI. Un épi­logue qui sa­tis­fait les deux par­ties après un ar­rêt de pro­duc­tion en­ga­gé de­puis le mois de mai 2016 suite à la pri­va­ti­sa­tion to­tale de la so­cié­té. Per­sonne ne nie que la­dite so­cié­té passe ac­tuel­le­ment par d’énormes dif­fi­cul­tés fi­nan­cières d’où une sorte de com­pro­mis qui pré­serve les droits des tra­vailleurs au sein de la so­cié­té dans les dif­fé­rentes ré­gions : Tu­nis, Msa­ken et Men­zel Bour­gui­ba.

Se­lon le mi­nis­tère des Af­faires so­ciales, la si­gna­ture d’une conven­tion por­tant sur la ré­so­lu­tion de cer­tains points, se­ra si­gnée in­ces­sam­ment. Tou­jours se­lon la même source, la STIP re­pren­dra ses ac­ti­vi­tés d’ici le lun­di, 21 no­vembre 2016. Conven­tion entre L’UGTT et le nou­vel ac­qué­reur

La conven­tion liant la cen­trale ou­vrière et le nou­vel ac­qué­reur met un terme à une baisse in­si­dieuse des in­di­ca­teurs d’ac­ti­vi­tés de l’en­tre­prise du­rant les neuf pre­miers mois de 2016. Se­lon le site « Il BOURSA », les re­ve­nus de la STIP ont chu­té de 40% pour s'éta­blir à 42,372 mil­lions de di­nars contre 70,4 mil­lions du­rant la même pé­riode en 2015.

Au titre du troi­sième tri­mestre de l'an­née, le chiffre d'af­faires de la STIP a ré­gres­sé de 75,2% pour se si­tuer à 7,2 mil­lions de di­nars. Dans le même cadre, les ex­por­ta­tions de la so­cié­té ont chu­té de 99,5% au troi­sième tri­mestre pas­sant de 7,3 mil­lions de di­nars à 34 mille di­nars. En ce qui concerne la pro­duc­tion, elle a ré­gres­sé de 66% à fin sep­tembre der­nier pour s'éta­blir à 2.869 t contre 8.519 t au 30 sep­tembre 2015. Se­lon ses res­pon­sables, la so­cié­té vit une crise de­puis la fin de l’an­née 2015 et connait des dif­fi­cul­tés pour le fi­nan­ce­ment de son cycle d’ex­ploi­ta­tion. Se­lon M. SAHBENI le pro­blème prin­ci­pal de la STIP ne se li­mite pas seule­ment aux re­ven­di­ca­tions syn­di­cales des ou­vriers mais se rap­porte aus­si au pro­blème de l’achat des ma­tières pre­mières et de leur blo­cage à la douane à cause de la per­tur­ba­tion au sein de sa di­rec­tion , chose qui s’est ré­per­cu­tée né­ga­ti­ve­ment sur la pro­duc­tion en­gen­drant ain­si des ar­rêts suc­ces­sifs de­puis le dé­but de l’an­née cou­rante, sui­vis d’un ar­rêt to­tal et conti­nu de­puis la fin du mois de mai 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.