Ac­cé­lé­ra­tion de la ré­vi­sion du dos­sier

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Pro­jet Ta­pa­ru­ra à Sfax

Le gou­ver­ne­ment tu­ni­sien mène une course contre la montre pour se pro­cu­rer des res­sources fi­nan­cières à même de ren­flouer les caisses de l’etat. Entre le dé­fi­cit in­quié­tant des fi­nances pu­bliques, les pres­sions so­ciales et les condi­tions im­po­sées par le FMI (Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal) au titre du mé­ca­nisme élar­gi de cré­dit ap­prou­vé en mai der­nier, le gou­ver­ne­ment s’af­faire. Les ré­formes pres­crites par l’ins­ti­tu­tion de Bret­ton Woods en ver­tu d’un com­mun ac­cord avec la par­tie tu­ni­sienne conti­nue d’ali­men­ter la po­lé­mique. Entre temps, l’ins­ti­tu­tion fi­nan­cière in­ter­na­tio­nale presse les dé­ci­deurs tu­ni­siens d’ac­cé­lé­rer le rythme des ré­formes. En ef­fet et au terme d’une mis­sion de consul­ta­tion du Fonds ayant sé­jour­né à Tu­nis du 28 oc­tobre au 10 no­vembre 2016 Björn Ro­ther, a mis l’ac­cent sur les prio­ri­tés éco­no­miques du gou­ver­ne­ment Cha­hed à sa­voir : conte­nir l’aug­men­ta­tion ef­fré­née de la dette pu­blique, qui dé­passe 60% du PIB, l’adop­tion d’une loi de fi­nances 2017, le main­tien du dé­fi­cit glo­bal et des dé­penses cou­rantes à des ni­veaux viables, l’éla­bo­ra­tion des me­sures fis­cales à moyen terme, et l’ap­pro­ba­tion d’une stra­té­gie glo­bale de ré­forme de la fonc­tion pu­blique . A rap­pe­ler que les dis­cus­sions avec les au­to­ri­tés tu­ni­siennes sur l’en­semble de ces ques­tions se pour­sui­vront de­puis Wa­shing­ton.

Ca­rences au ni­veau de la trans­pa­rence du bud­get de l’etat Les fi­nances pu­bliques res­tent la prio­ri­té ab­so­lue du gou­ver­ne­ment pour conte­nir la crise éco­no­mique. Et pour pal­lier ses in­suf­fi­sances, le gou­ver­ne­ment tu­ni­sien a sol­li­ci­té les ser­vices du FMI afin de pro­cé­der à une éva­lua­tion de trans­pa­rence de ses fi­nances sur la base du Code de trans­pa­rence des fi­nances pu­bliques du Fonds. Les ré­sul­tats du rap­port ont été pu­bliés la se­maine der­nière. Il res­sort de ce rap­port que la plu­part des pra­tiques tu­ni­siennes en ma­tière d’in­for­ma­tions fi­nan­cières sont élé­men­taires ou sa­tis­fai­santes. « Des in­suf­fi­sances si­gni­fi­ca­tives existent entre les bonnes pra­tiques in­ter­na­tio­nales et la si­tua­tion ac­tuelle en Tu­ni­sie et re­quièrent des ré­formes dans plu­sieurs do­maines », sou­ligne le rap­port. Les prin­ci­paux pro­blèmes de trans­pa­rence des pré­vi­sions fi­nan­cières se si­tuent à la pé­ri­phé­rie du bud­get de l’etat cen­tral : les bud­gets an­nuels des or­ga­nismes de pro­tec­tion so­ciale ne sont pas com­mu­ni­qués, y com­pris dans la do­cu­men­ta­tion bud­gé­taire. Le FMI re­com­mande à ce titre l‘in­té­gra­tion des bud­gets des caisses de pro­tec­tion so­ciale dans les lois de fi­nances an­nuelles, en an­nexant les bud­gets des trois caisses de pro­tec­tion so­ciale dans la do­cu­men­ta­tion bud­gé­taire, l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té des pré­vi­sions fi­nan­cières tout en te­nant compte, dans un cadre glo­bal, de l’en­semble des in­ter­ac­tions entre les dif­fé­rentes va­riables ma­croé­co­no­miques sus­cep­tibles d’in­fluen­cer les agré­gats bud­gé­taires et la mise en place d’une pro­cé­dure d’éva­lua­tion in­dé­pen­dante et l’adop­tion ré­gu­liè­re­ment des ob­jec­tifs chif­frés de re­cettes et de dé­penses glo­bales.

Yosr GUERFEL AKKARI

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.