La pré­si­dente Park pour­ra être en­ten­due la se­maine pro­chaine

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Co­rée du Sud

La pré­si­dente sud-co­réenne, Park Geun-hye, pour­ra être en­ten­due par la jus­tice la se­maine pro­chaine, a an­non­cé hier son avo­cat qui dit vou­loir co­opé­rer avec le mi­nis­tère pu­blic dans son en­quête sur le scan­dale po­li­tique im­pli­quant la di­ri­geante. Cet avo­cat, Yoo Yeong-ha, a été sol­li­ci­té mar­di par la pré­si­dente après que le mi­nis­tère pu­blic a fait part de son in­ten­tion de l'au­di­tion­ner, une pre­mière pour un di­ri­geant en exer­cice. Le Par­le­ment sud-co­réen a par ailleurs ap­prou­vé jeu­di un texte au­to­ri­sant la dé­si­gna­tion d'un pro­cu­reur spé­cial char­gé d'en­quê­ter sur le même dos­sier. La pro­po­si­tion du prin­ci­pal par­ti d'op­po­si­tion, le Par­ti dé­mo­cra­tique, a re­cueilli 196 voix sur les 300 que compte l'as­sem­blée sud-co­réenne et a donc été sou­te­nue par cer­tains membres de la propre for­ma­tion po­li­tique de Park Geun­hye. Les en­quê­teurs du mi­nis­tère pu­blic veulent sa­voir si la chef de l'etat a fait pres­sion sur les pa­trons des grands conglo­mé­rats du pays, les "chae­bols", pour le­ver des fonds pour deux fon­da­tions au centre d'une af­faire de tra­fic d'in­fluence im­pli­quant une de ses proches, rap­porte l'agence de presse Yon­hap.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.