Ap­pa­rem­ment, les Etoi­lés fa­vo­ris..

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Sa­dok SLIMANE

Troi­sième his­to­rique confron­ta­tion du genre entre les deux clubs, la ren­contre « ESS-EOSB » pour le compte de la 7ième jour­née offre la par­ti­cu­la­ri­té d’op­po­ser le se­cond du groupe (13 pts avec un match en moins), l’etoile en course pour la pôle-po­si­tion et le sixième(4 pts), L’EOSB, tou­jours à la re­cherche de son équi­libre avec des ré­sul­tats forts ir­ré­gu­liers jusque-là. Pour l’etoile , les for­faits consistent en l’ab­sence de pas moins de trois élé­ments de base à sa­voir, Ay­men Bal­bou­li (bles­sé), Amar Je­mel et Aleya Bri­gui (sus­pen­dus). Com­bien même leur rem­pla­ce­ment n’a ja­mais ou presque consti­tuer un pro­blème pour Ben­zar­ti, il n’em­pêche que l’équipe se­ra une fois de plus mo­di­fiée. L’équi­libre s’en res­sen­ti­rat-il ? Telle est la ques­tion que le pu­blic se pose en ce mo­ment sur­tout que lors des der­nières sor­ties de leur équipe à Sousse, d’au­cun a re­mar­qué qu’à cô­té d’une in­ef­fi­ca­ci­té of­fen­sive in­hé­rente, est ve­nu s’ajou­ter un autre élé­ment qui n’est guère ras­su­rant, ce­lui d’une baisse re­le­vée dans le ré­gime .On doit, ce­pen­dant, s’at­tendre cet après-mi­di à un meilleur com­por­te­ment sur le double plan dé­fen­sif-of­fen­sif en fai­sant ap­pel entre autres à Sal­tou en pointe pour sup­pléer le Bré­si­lien trop cri­tique en ce mo­ment, à Tej ou Ban­gou­ra pour com­bler l’ab­sence de Bri­gui et sur­tout à Zied Je­ba­li pour re­le­ver son ca­pi­taine. Pour le reste, la for­ma­tion ne se­ra pas fon­ciè­re­ment mo­di­fiée avec dans l’axe Bé­doui-bou­ghat­tas (Ben Fredj), Lah­mar, Ben Amor dans l’en­tre­jeu ai­dé en ce­la par Tej et Msek­ni alors que Sal­tou et Dhaouadhi se­ront pla­cés aux avants postes.

Pour un ré­sul­tat po­si­tif En six matchs, les « Olym­piques de Si­di Bou­zid » n’ont pu faire mieux qu’une vic­toire ( qui plus est à l’ex­té­rieur à Kai­roaun), une pa­ri­té et quatre dé­faites dont trois face à des concur­rents di­rects (CAB, ESZ, USBG). C’est dire si les quatre pre­mières jour­nées se sont sol­dées par au­tant de dé­faites. L’ar­ri­vée de Kha­led

Ben amor Mouel­hi à la tête de l’équipe a per­mis d’in­ver­ser la ten­dance en bat­tant la JSK( à Kai­rouan) et ar­ra­cher in-ex­tré­mis une pa­ri­té à do­mi­cile face à L’UST. Au­tant dire, que l’équipe est en­core à la re­cherche de son par­fait équi­libre. Le jeune coach a beau cher­ché la meilleure for­mule pour res­tau­rer l’équi­libre, il est vite rat­tra­pé par une ef­fec­tif presque ré­duit à sa plus simple ex­pres­sion. Pour Kha­led Mouel­hi, même s’il sait per­ti­nem­ment qu’af­fron­ter L’ESS à Sousse n’est guère une si­né­cure, l’im­por­tant c’est de jouer plei­ne­ment son football « en se mon­trant « agres­sifs » sur le por­teur de la balle sa­chant que le point fort de l’ade­vr­saire c’est sa mai­trise tech­nique dans l’en­tre­jeu » dixit Mouel­hi. Pour ce faire, le jeune caoch compte ali­gner les Hel­la­li

Bar­gou­gui (en cage), les Tam­zi­ni, Bar­gou­gui, Sal­hi, et Ben Dah­nous en dé­fense. Il comp­te­ra dans l’en­tre­jeu sur Msal­mi, San­ga­ra, Zaâ­fou­ri et en at­taque sur Dah, Ram­zi etc… Peu pro­li­fique en at­taque (3 buts en six matchs) et fra­gile en dé­fense ( 7 buts en­cais­sés), L’EOSB est loin d’avoir at­teint l’équi­libre qui lui ga­ran­tit de conser­ver sa place en Ligue 1. De fait avec l’ac­tuelle po­si­tion du club ( à 3 points de la lan­terne rouge) la si­tua­tion n’est guère ras­su­rante. Aus­si, l’ob­jec­tif pour la bande à Mouel­hi c’est avant de ne pas perdre des points en route, no­tam­ment à l’oc­ca­sion de son dé­pla­ce­ment à Sousse. Il va sans dire qu’un ré­sul­tat po­si­tif face à L’ESS se­ra le bien­ve­nu.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.