Mis­sion dé­li­cate des Ham­mam-li­fois

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Mo­ha­med SAHBI

Un tout pe­tit point à l'avan­tage de la "Zli­za", la sé­pare de ses ad­ver­saires de la jour­née les Ban­lieu­sards du Sud. Autre par­ti­cu­la­ri­té à re­le­ver, les deux écu­ries en pré­sence ne mènent pas large du mo­ment qu'elles sont lo­gées res­pec­ti­ve­ment à la cin­quième et sixième place ne de­van­çant dans l'af­faire que les Ci­gognes et les Mar­sois d'une mince marge de sé­cu­ri­té . C'est vous dire si elles ne sont pas gran­de­ment im­pli­quées dans la lutte fra­tri­cide pour échap­per dans un pre­mier lieu à la hui­tième marche sy­no­nyme de re­lé­ga­tion di­recte à la fin de cette pre­mière phase, avant d'en­ga­ger la course ef­fré­née lors du play-out pour se mettre dé­fi­ni­ti­ve­ment à l'abri des matches bar­rages à l'is­sue tou­jours in­cer­taine et des plus aléa­toires. Car fran­che­ment nous les voyons mal pos­tu­ler à une place par­mi les trois pre­miers de la poule mais sait-on ja­mais? Le " sur place" pé­na­li­sant

des Ga­bé­siens Les su­distes pra­tiquent un football de très bonne fac­ture avec de très belles sé­quences de jeu bien étu­diées et mi­nu­tieu­se­ment voire lon­gue­ment tra­vaillées à l’en­trai­ne­ment. Seule­ment voi­là, ce­la ne suf­fit pas à nour­rir son homme du mo­ment que leur ar­rière garde n'a pas tou­jours été un mo­dèle du genre brillant sou­vent par une pas­si­vi­té et une fria­bi­li­té des plus pré­ju­di­ciables. Sept buts en­cais­sés en six sor­ties contre seule­ment huit fi­lés à leurs dif­fé­rents vis-à-vis. Au vu du ca­len­drier dé­men­tiel qui les at­tend au re­tour, on com­prend alors mieux l’in­té­rêt tout par­ti­cu­lier ac­cor­dé par leur staff pour la gagne cet après-mi­di à la mai­son contre les Ham­mam­li­fois. Toutes les cartes sont ap­pa­rem­ment en règle et le tra­vail très poin­tu ef­fec­tué par les troupes du­rant ces trois se­maines de re­lâche de­vrait en théo­rie se­lon la convic­tion gé­né­rale pré­va­lant dans le fief "d'el Men­zel" leur va­loir les trois points de la vic­toire. Car il est grand temps de mettre un terme pé­remp­toire à cette in­ter­mi­nable série de quatre pa­ri­tés suc­ces­sives les contrai­gnant à un "sur place" des plus no­cifs sur le plan comp­table. Un hic dé­taille qui risque de mettre un bé­mol aux pré­somp­tions dé­me­su­rées des lo­caux, l'ab­sence des Slim Zak­kar pour bles­sure et de Zied Chaouch pour somme d'aver­tis­se­ments. Deux ca­dors in­amo­vibles qu'il est ar­du de rem­pla­cer ai­sé­ment. Les Ham­mam-li­fois sur

leur lan­cée La trêve est tom­bée au très mau­vais mo­ment pour les verts qui avaient jusque-là lon­gue­ment man­gé leur pain noire. Mais le jour où ils en­gran­gèrent en­fin leurs trois pre­miers points

Skan­der Kas­ri suite à leur la­bo­rieuse vic­toire à la mai­son contre les Bé­jaois, voi­là qu'ils furent contraints à lâ­cher prise et à chô­mer " of­fi­ciel­le­ment" pen­dant trois longues se­maines. Un élan bri­sé et une dy­na­mique de vic­toires à peine ébau­chée ris­quant de connaitre un ar­rêt bru­tal. Certes deux matches ami­caux meu­blèrent cette pé­riode à la mai­son contre l'es­pé­rance ST ( 0-1) et l'us­ta­taouine( 1-2) en plus d'une se­maine de stage à Ham­ma­met, mais les ana­lystes vous di­ront que seule la com­pé­ti­tion of­fi­cielle est de na­ture à gal­va­ni­ser nos joueurs pour­tant cen­sés êtres des pro­fes­sion­nels... Chi­heb Zogh­la­mi en dé­li­ca­tesse avec ses em­ployeurs et Mo­ha­med Ali Mhadh­bi ayant dé­ser­té de­puis une quin­zaine la ville man­que­ront à l'ap­pel.

Ka­mel Zoua­ghi Isaac et Mi­chael Bu­scher mè­ne­ront donc le front de l'at­taque avec l'es­poir que la ligne ar­rière en­core peu étanche soit à la hau­teur de sa mis­sion et par­vienne à pré­ser­ver la vir­gi­ni­té de la cage de Lar­bi Me­j­ri ne pou­vant à lui seul en dé­pit de toute la su­per­forme qu'il n'a eu de cesse d'af­fi­cher à chaque sor­tie sau­ver les siens d'un nau­frage à Ga­bès. Il en res­sort de cette ap­proche que les deux écu­ries en pré­sence joue­ront la gagne à ou­trance du mo­ment que pa­ri­té et dé­faite s'équi­valent et que seuls les trois points de la vic­toire conso­li­de­raient leurs chances de main­tien. Match ou­vert donc à tous les pro­nos­tics et ce­lui qui pas­se­rait le pre­mier de­vant fi­ni­rait pro­ba­ble­ment en vain­queur.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.