Pru­dence, mot d’ordre, dans les deux camps

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

ESM - EST

Les joueurs de l’es­pé­rance ST se trouvent, cet après-mi­di, de­vant l’obli­ga­tion de re­mettre les pen­dules à l’heure. Un mes­sage a été adres­sé dans ce sens par le pré­sident du club à toutes les com­po­santes de l’équipe : staff tech­nique et joueurs. Dans la me­sure où il ne leur est plus per­mis de con­ti­nuer à lais­ser fi­ler des points aus­si pré­cieux, al­lu­sion aux trois pa­ri­tés réa­li­sées lors des trois der­nières sor­ties de l’équipe.

Re­trou­vailles Les «Sang et Or» de Tu­nis ne doivent pas se fier aux in­for­ma­tions en pro­ve­nance de Mét­laoui fai­sant état de la dé­mo­bi­li­sa­tion de leur ad­ver­saire de cet après-mi­di dont les com­po­santes ont ob­ser­vé un ar­rêt des en­traî­ne­ments pour rai­son de sa­laires non ser­vis. Sa­chant que, quand il s’agit de la ve­nue de l’es­pé­rance ST, tous les pro­blèmes sont ré­so­lus séance te­nante. Les Mi­niers ont donc vite fait de re­prendre leur pré­pa­ra­tion après les en­ga­ge­ments avan­cés par le pré­sident du club. La rai­son a donc fi­ni par pré­va­loir et c’est tant mieux pour une équipe qui garde toutes ses chances de dis­pu­ter le play off. L’ES. Mét­laoui reste, d’ailleurs, dans une bonne po­si­tion d’at­tente ne comp­tant qu’un point de re­tard sur le Stade Ga­bé­sien 3ème et deux sur son vis-à-vis de cet après-mi­di. Aus­si faut-il s’at­tendre à un en­semble lo­cal qui met­tra tout en oeuvre pour re­trou­ver le che­min de la vic­toire. Avec une at­taque conduite par le duo Ghar­sal­laoui-ben Ha­mou­da, deux vieilles connais­sances de l’es­pé­rance ST, l’es­poir reste de mise par toute une ville. Sans Bel­ka­roui ni Chaa­la­li ni Zaa­bia Les Es­pé­ran­tistes tu­ni­sois sont pré­ve­nus tout comme leur staff tech­nique, ce der­nier ayant pro­fi­té de la trêve im­po­sée au cham­pion­nat pour cor­ri­ger beau­coup de choses aux ni­veaux des trois com­par­ti­ments de l’équipe. Les en­traî­ne­ments qui ont sui­vi n’ont fait que confir­mer cette im­pres­sion. Am­mar Souayah ne pour­ra pas comp­ter Ghaï­lane Chaa­la­li sus­pen­du et en­core moins de Mo­ha­med Mon­cer et Zaa­bia jugés à court de com­pé­ti­tion. Et vrai­sem­bla­ble­ment de Hi­chem Bel­ka­roui en­core trau­ma­ti­sé par la cam­pagne de cri­tiques dont il a été vic­time après un cer­tain Ni­gé­rai-al­gé­rie du di­manche der­nier. L’en­traî­neur « sang et or » ne manque pas de so­lu­tions pour re­mé­dier à ces ab­sences. Ma­cha­ni qui re­trouve pro­gres­si­ve­ment une forme ras­su­rante conti­nue­ra à être ali­gné aux cô­tés de Ch. Dhaoua­di ; Cou­li­ba­ly se­ra un digne rem­pla­çant de Chaa­la­li et re­con­duc­tion de Ba­dri et Khé­nis­si en at­taque. Ra­fik BEN AR­FA

Am­mar Souyah

Mo­ha­med Kou­ki

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.