Leurs po­si­tions

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Le se­cond tour de la pri­maire de la droite op­po­se­ra, di­manche 27 no­vembre, Fran­çois Fillon à Alain Jup­pé. Les deux an­ciens pre­miers mi­nistres par­tagent les mêmes grandes orien­ta­tions éco­no­miques, mais ils di­vergent sur de nom­breux points, de la po­li­tique in­ter­na­tio­nale à la lutte contre le ter­ro­risme, en pas­sant par la pra­tique du pou­voir.

La Rus­sie et la Sy­rie Fran­çois Fillon est fa­vo­rable à un rap­pro­che­ment stra­té­gique avec la Rus­sie et la Sy­rie. Il sou­haite le­ver l’em­bar­go im­po­sé à Mos­cou après l’an­nexion de la Cri­mée et co­opé­rer avec le Krem­lin sur la ques­tion sy­rienne. Il prône aus­si une al­liance avec Ba­char Al-as­sad et une coa­li­tion avec la Rus­sie pour éra­di­quer l’or­ga­ni­sa­tion Etat is­la­mique (EI). Alain Jup­pé, bien que fa­vo­rable au dia­logue avec Mos­cou, est très cri­tique vis-à-vis de la Rus­sie à la­quelle il re­proche ses bom­bar­de­ments sur Alep et son al­liance avec le ré­gime de Ba­char Al-as­sad. Il s’op­pose par ailleurs à une in­ter­ven­tion mi­li­taire au sol en Sy­rie.

Le droit du sol Alain Jup­pé s’est pro­non­cé pour une res­tric­tion du droit du sol, qui se­rait condi­tion­né à la ré­gu­la­ri­té du sé­jour d’au moins un des deux pa­rents au mo­ment de la nais­sance. Fran­çois Fillon n’a pas pris po­si­tion sur le su­jet.

Les signes re­li­gieux Fran­çois Fillon veut in­ter­dire le bur­ki­ni, con­trai­re­ment à Alain Jup­pé.

Le sort ré­ser­vé aux ter­ro­ristes Fran­çois Fillon s’est pro­non­cé pour l’ex­pul­sion des « in­di­vi­dus dans la mou­vance ter­ro­riste », quand Alain Jup­pé prô­nait l’as­si­gna­tion à résidence des fi­chés S ju­gés dan­ge­reux. Le pre­mier sou­haite em­pê­cher les ter­ro­ristes par­tis com­battre en Sy­rie de re­ve­nir en France, quand le se­cond pri­vi­lé­gie leur ar­res­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.