Kan­za­ri: «Dé­faite in­juste» Der­gaâ: «Notre dis­ci­pline tac­tique et la bonne pres­ta­tion de Jri­di»

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Ameur KERKENNI

En l’em­por­tant par (1-0) au terme d’un match fort dis­pu­té et in­tense mal­gré l’état du ter­rain ren­du lourd par les pluies qui se sont abat­tues la veille sur la ville de Bi­zerte, le CSS a confir­mé son as­cen­dant sur le CAB qui se pour­suit de­puis une dé­cen­nie ou presque. De­puis 2007 en ef­fet, les ca­bistes n’ont pas ob­te­nu la moindre vic­toire face aux clu­bistes sfaxiens. Mais, em­pres­sons-nous de sou­li­gner que le CAB, au vu de la phy­sio­no­mie gé­né­rale du match, ne mé­ri­tait pas la dé­faite. C’est que les pro­té­gés de Ma­her Kan­za­ri qui ve­naient de perdre du ter­rain sur le pe­lo­ton des équipes de tête à la suite de leurs der­niers faux­pas ont évo­lué avec l’es­prit d’un con­qué­rant pour re­nouer avec les vic­toires. Au­teurs d’une forte ré­ac­tion, ils ont contrô­lé la ma­jeure par­tie des dé­bats. Leurs ef­forts furent ce­pen­dant mal ré­com­pen­sés puis­qu’ils s’en re­tour­nèrent avec une nou­velle dé­faite qui ré­duit sen­si­ble­ment leurs chances de qua­li­fi­ca­tion pour le play-off. Un pro­fond sen­ti­ment de frus­tra­tion dans le camp ca­biste Si le CAB n’a pas réus­si à trou­ver la voie des fi­lets face au CSS, c’est à cause du peu de concen­tra­tion de ses at­ta­quants de­vant les bois sfaxiens et sur­tout parce qu’il a but­té contre un ex­cellent Rami Jri­di qui a réus­si à sau­ver plu­sieurs si­tua­tions pé­rilleuses. Pour toutes ces rai­sons ajou­tées à la convic­tion qu’ils ont été pri­vés d’un pe­nal­ty de­vant sanc­tion­ner une faute de King­sley So­ka­ri sur Ham­dou­ni, le match per­du face au CSS a en­gen­dré un pro­fond sen­ti­ment de frus­tra­tion dans le camp bi­zer­tin. Un sen­ti­ment bien per­cep­tible dans la dé­cla­ra­tion ac­cor­dée, dans les ves­tiaires, par l’en­traî­neur Ma­her Kan­za­ri qui es­time que « son équipe a four­ni une re­mar­quable sor­tie qui au­rait dû lui va­loir de s’en sor­tir avec la vic­toire » ajou­tant « qu’il ne veut pas par­ler de l’ar­bi­trage mais qu’il n’ar­rive vrai­ment pas à ex­pli­quer des choses bien bi­zarres qui se sont pro­duites lors des trois der­nières sor­ties de son équipe ».

Jri­di, re­mar­quable de brio !

Dans le camp sfaxien, la vic­toire ob­te­nue de­vant une vaillante for­ma­tion ca­biste est le cou­ron­ne­ment de la bonne pré­pa­ra­tion de l’équipe, à tous les ni­veaux du jeu « nous avions eu af­faire à un ad­ver­saire bi­zer­tin mo­ti­vé au plus haut ni­veau pour se ra­che­ter de ses der­niers faux-pas. Mais en dé­pit de la dé­ter­mi­na­tion de l’équipe bi­zer­tine et de l’état du ter­rain nous avons réus­si à re­ve­nir avec une vic­toire bien mé­ri­tée. Une vic­toire que nous de­vons à notre ap­pli­ca­tion tac­tique et à l’ad­mi­rable pres­ta­tion de notre gar­dien Rami Jri­di, même s’il n’ya pas lieu de dis­so­cier tous les joueurs dans cette vic­toire » a dé­cla­ré l’en­traî­neur Fe­thi Der­gâa.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.