Les Etoi­lés pour prendre les com­mandes

Quatre jour­nées se­ront jouées en phase re­tour, avant la CAN

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Sa­dok SLI­MANE

Re­por­tée à deux re­prises le der­by du centre-est entre les voi­sins, ESS et JSK au­ra lieu fi­na­le­ment cet après-mi­di à Kai­rouan. Même si la bande à Ben­zar­ti peut se tar­guer d’avoir bien réus­si cette phase pré­li­mi­naire ( jusque-là, 5 vic­toires et une pa­ri­té), l’en­semble sa­hé­lien n’en pâ­tit pas moins par quelques la­cunes ici et là qui, à la longue, ont ten­dance à im­pac­ter la qua­li­té du jeu voire de la vis­ta de l’équipe. Certes, ga­gnés par un peu de las­si­tude, les joueurs ont ten­dance à le­ver le pied par­fois, mais de­là à se faire peur sou­vent, ce­la n’est pas moins in­quié­tant. Pour le staff tech­nique « ce­la entre dans l’ordre nor­mal des choses tant que l’équipe par­vient à tom­ber sur ses pieds en ré­agis­sant po­si­ti­ve­ment » di­ra Faou­zi Ben­zar­ti, ajou­tant au pas­sage « ce qui im­porte c’est de pré­ser­ver la co­hé­sion au sein du groupe, élé­ment in­dis­pen­sable pour le bon fonc­tion­ne­ment de l’équipe ». Cette co­hé­sion se­ra dé­ter­mi­nante face à un ad­ver­saire aus­si co­riace que la JSK. De fait, pour le staff tech­nique étoi­lé qui se­ra en­core pri­vé des ser­vices de Je­mel et Bri­gui, re­faire confiance à la même for­ma­tion que celle ayant af­fron­té L’EOSB est l’op­tion pri­vi­lé­giée. Ac­cu­sant un point seul point de re­tard par rap­port au lea­der CSS, l’etoile a une chance au­jourd’hui pour prendre les com­mandes de son groupe. La vic­toire dans ce cas est im­pé­ra­tive. Sau­ra-t-elle se mon­trer réa­liste pour construire sa sixième vic­toire de­puis le dé­but de sai­son ? Ce qui est sûr c’est qu’elle a les moyens, en­core faut-il le vou­loir. On ne peut pas dire que la JSK ait bien en­ta­mé sa sai­son. Pour tout dire, les « Agh­la­bides » sont tou­jours à la re­cherche de leur vrai dé­part. Der­nier du groupe A, les « verts & blancs » après 4 dé­faites et deux pa­ri­tés ne comptent que deux points à leur ta­bleau, ce qui est pour le moins in­quié­tant si la ten­dance ne s’in­verse pas. Certes, l’in­sta­bi­li­té sur le plan tech­nique n’est pas pour ar­ran­ger les choses. Mais au­jourd’hui le Co­mi­té Di­rec­teur du club agh­la­bide en en­ga­geant Rid­ha Jed­di semble avoir bien ap­pris la le­çon en confiant l’équipe à un tech­ni­cien sé­rieux ca­pable d’ame­ner le groupe à se . En se­ront-ils ca­pables face à L’ESS d’en faire au­tant si­non plus ? Ce qui est sûr c’est leur coach, Rid­ha Jed­di connait mieux que qui­conque les points forts et les fai­blesses de l’ad­ver­saire du jour, L’ESS (pour avoir été aux cô­tés de Le­merre d’abord et Ben­zar­ti en­suite). Et c’est là sur­ement la clé du match. Mais ce­la ne suf­fi­ra pas si les joueurs de la « Cha­bi­ba » n’ap­pliquent pas à la lettre les consignes de leur coach en abor­dant le match avec ri­gueur et dis­ci­pline. Face aux su­distes de L’USBG, la for­ma­tion ali­gné par Jed­di a été ap­pli­qué et dis­po­nible. Compte-te­nu de l’ac­tuelle po­si­tion de l’équipe, la bande à Jed­di n’a pas beau­coup le choix de­vant son pu­blic si ce n’est d’ar­ra­cher les trois points de la vic­toire sy­no­nyme d’un vrai dé­part de la sai­son. Les ca­ma­rades de Syl­la doivent se trans­cen­der pour stop­per l’hé­mor­ra­gie des ré­sul­tats né­ga­tifs et ré­con­ci­lier l’équipe avec son pu­blic. Là éga­le­ment en­core faut-il croire à cette vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.