L’UGTT dé­ment la fin des né­go­cia­tions

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

Le ser­vice de la fonc­tion pu­blique re­le­vant de L’UGTT (Union Gé­né­rale Tu­ni­sienne du Tra­vail) a dé­men­ti les ré­centes dé­cla­ra­tions du mi­nistre de la Fonc­tion pu­blique et de la Gou­ver­nance, Abid Bri­ki, concer­nant la fin des né­go­cia­tions entre la cen­trale syn­di­cale et la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment sur la ré­vi­sion de la loi ré­gis­sant la fonc­tion pu­blique.

Ces dé­cla­ra­tions «s’op­posent aux exi­gences du pro­ces­sus consul­ta­tif, les tra­vaux de la commission en ques­tion n’étant pas en­core ter­mi­nés», af­firme-t-il dans un com­mu­ni­qué pu­blié sur la page of­fi­cielle de L’UGTT. Et de pré­ci­ser: «Cer­tains points sont en­core en cours de né­go­cia­tion, no­tam­ment ceux re­la­tifs au droit syn­di­cal et au droit de grève, qui consti­tuent la pierre an­gu­laire de ce pro­jet». Le ser­vice de la fonc­tion pu­blique à L’UGTT ap­pelle le mi­nistre à «pré­ser­ver les tra­vaux de la haute commission mixte de telles dé­cla­ra­tions uni­la­té­rales, qui ne servent au­cu­ne­ment le pro­ces­sus en cours».

Abid Bri­ki avait dé­cla­ré à la presse, lun­di, que les né­go­cia­tions concer­nant le nou­veau pro­jet de loi ré­gis­sant la fonc­tion pu­blique étaient ter­mi­nées. Il a éga­le­ment in­di­qué que le do­cu­ment y af­fé­rent était prêt à être sou­mis aux ex­perts pour exa­men, avant d’être pré­sen­té aux struc­tures spé­cia­li­sées. Ce pro­jet com­porte, a af­fir­mé le mi­nistre, une sé­rie de nou­velles me­sures per­met­tant no­tam­ment au fonc­tion­naire de re­joindre le sec­teur pri­vé et de ré­in­té­grer son poste dans le sec­teur pu­blic dans un dé­lai ne dé­pas­sant pas les 5 ans. Il pré­voit éga­le­ment la pro­lon­ga­tion de congé de ma­ter­ni­té d’un mois, à rai­son de 15 jours avant l’ac­cou­che­ment et 15 jours après, ce qui por­te­ra le congé à 3 mois au to­tal.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.