ILS ONT DIT

Le Temps (Tunisia) - - Proximite -

«Le co­mi­té ad­mi­nis­tra­tif a pris la décision de dé­cré­ter une grève gé­né­rale le 8 dé­cembre. Cette grève concer­ne­ra seule­ment la fonc­tion pu­blique. En ce qui concerne le sec­teur pri­vé, les dis­cus­sions n’ont pas en­core abou­ti et donc la date de la grève n’a pas en­core été fixée, on est néan­moins tom­bés d’ac­cord sur le prin­cipe de faire grève dans le cas où le gou­ver­ne­ment re­fu­se­rait de res­pec­ter les ac­cords si­gnés et pu­bliés sur le jour­nal of­fi­ciel. Ces ac­cords si­gnés fe­ront l’ob­jet de dé­bats sec­to­riels et concer­ne­ront les an­nées 2016 et 2017.» Has­sine Abas­si (Se­cré­taire gé­né­ral de L’UGTT)

«L’UTAP suit de près l’affaire des 70 ma­rins tu­ni­siens re­te­nus en Li­bye. Tou­te­fois il faut pré­ci­ser que des par­ties gou­ver­ne­men­tales sont der­rière cette dé­ten­tion. A rap­pe­ler aus­si qu’il y a confu­sion dans les fron­tières ma­ri­times entre les deux pays et a ap­pe­lé les au­to­ri­tés tu­ni­siennes et li­byennes à cla­ri­fier les fron­tières ma­ri­times.» Ab­del­ma­jid Zar (Pré­sident de L’UTAP)

«L’ins­tance Vé­ri­té et di­gni­té a ex­clu le dos­sier du mar­tyr Ha­ma­di Zal­louz de ses au­diences pu­bliques. Le mar­tyr est dé­cé­dé sous la tor­ture au siège du mi­nis­tère de l’in­té­rieur en 1978. Cette ex­clu­sion est l’ex­clu­sion de toute une fa­mille politique, qui a pré­sen­té des mar­tyrs, des bles­sés et des vic­times. La dé­marche de L’IVD ne sert pas la justice tran­si­tion­nelle et tend vers des rè­gle­ments de comptes.» Zied La­khd­her (Se­cré­taire gé­né­ral du Par­ti uni­fié des pa­triotes dé­mo­crates)

«Nous avons be­soin d’une nou­velle politique éner­gé­tique, celle de 2020, celle de 2030, celle de de­main, qui per­met­tra à nos en­fants de construire les fu­tures po­li­tiques éner­gé­tiques. Les grandes dif­fi­cul­tés du sec­teur nous mettent dans l’obli­ga­tion de nous mettre tous en­semble au tra­vail, ra­pi­de­ment, pour dé­ve­lop­per des so­lu­tions in­no­vantes et prendre des dé­ci­sions cou­ra­geuses pour as­su­rer une vi­si­bi­li­té suf­fi­sante à la stra­té­gie éner­gé­tique tu­ni­sienne.

Pour ce faire il faut ar­rê­ter de dia­bo­li­ser les opé­ra­teurs du sec­teur et ai­der ain­si à dé­blo­quer le pro­ces­sus de prise de décision aux ni­veau du Par­le­ment, du gou­ver­ne­ment et de l’ad­mi­nis­tra­tion pu­blique.» Meh­di Ben Ab­dal­lah (Pré­sident de la Chambre de com­merce tu­ni­so-bri­tan­nique)

Ces dé­cla­ra­tions ont été ac­cor­dées à dif­fé­rents mé­dias

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.