Douze sus­pects ar­rê­tés

• 80.000 per­sonnes éva­cuées de Hai­fa

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

La po­lice is­raé­lienne a an­non­cé hier l’ar­res­ta­tion de douze per­sonnes soup­çon­nées d’in­cen­die vo­lon­taire à la suite des feux de fo­rêt qui ont ba­layé ces der­niers jours le nord et le centre d’is­raël, dé­trui­sant plu­sieurs cen­taines d’ha­bi­ta­tions et pro­vo­quant l’éva­cua­tion d’en­vi­ron 80.000 per­sonnes à Haï­fa.

Les pom­piers conti­nuaient à lut­ter hier contre les flammes sur les col­lines boi­sées au­tour d’al Qods et dans le nord de l’etat hé­breu, avec le sou­tien de col­lègues pa­les­ti­niens et des équipes de se­cours ve­nues de Grèce, de Chypre, de Croa­tie, d’ita­lie, de Rus­sie et de Tur­quie. Le Pre­mier mi­nistre Ben­ja­min Ne­ta­nya­hu a éga­le­ment ac­cep­té des offres d’as­sis­tance de l’egypte et de la Jor­da­nie. Le chef du gou­ver­ne­ment a dé­cla­ré que cer­tains in­cen­dies pa­rais­saient avoir été dé­clen­chés dé­li­bé­ré­ment. La sé­che­resse ex­cep­tion­nelle et un fort vent d’est ali­mentent ces feux qui ont dé­bu­té mar­di et se sont pro­pa­gés de­puis sur une moi­tié du pays. Le porte-pa­role de la po­lice, Mi­cky Ro­sen­feld, a dé­cla­ré que les douze sus­pects in­ter­pel­lés avaient été ap­pré­hen­dés alors qu’ils ten­taient d’al­lu­mer un feu ou de fuir une zone in­cen­diée. Il n’a pas four­ni d’autres dé­tails. Ces in­cen­dies de fo­rêt sont les plus graves de­puis 2010. Qua­rante-quatre per­sonnes avaient alors pé­ri dans un gi­gan­tesque bra­sier dans le nord du pays. L’en­quête avait conclu à un feu par né­gli­gence.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.