«Dieu ne dort pas»

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

« Dieu ne dort pas » est une ex­pres­sion qu’on uti­lise au Ma­li ve­nant d’une pro­fonde croyance en un être su­pé­rieur qui ré­sout les pro­blèmes. Ain­si ont choi­si Jean-louis Sa­got-du­vau­roux et N'JI Trao­ré d’in­ti­tu­ler leur pièce, un mé­lange de théâtre et de danse contem­po­raine, qui a été présentée mer­cre­di 23 no­vembre au Mad’art Car­thage. La scène se passe au Ma­li. Le res­pon­sable d’un centre cultu­rel est har­ce­lé par des fonc­tion­naires cor­rom­pus et idiots. Une jeune ven­deuse tombe sous le charme d’un gar­çon des rues qui, muet, a la danse comme seul moyen d’ex­pres­sion. Quant à la danse contem­po­raine, qui connaît ac­tuel­le­ment un vif suc­cès à Ba­ma­ko, no­tam­ment au­près des jeunes, cet art peine à prendre une place dans l’ima­gi­naire cultu­rel des res­pon­sables ma­liens. Une cri­tique acerbe contre un Ma­li cor­rom­pu dont la jeu­nesse ne veut plus. Sur scène, les fonc­tion­naires en prennent pour leur grade. On voit un Ma­li qui va mal. Mais on voit aus­si et sur­tout une éner­gie, une créa­ti­vi­té et une force qui rendent op­ti­mistes et disent au pu­blic qu’un autre Ma­li est pos­sible… Le pu­blic a beau­coup ri et a été tou­ché par ce spec­tacle hors norme qui s’est ache­vée par une danse col­lec­tive sur scène entre ac­teurs et spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.