Pro­gres­sion ma­jeure de l’ar­mée dans Alep-est

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

L’ar­mée ré­gu­lière sy­rienne et ses al­liés ont an­non­cé hier avoir re­pris le contrôle du quar­tier d’al Sa­khour, ac­cen­tuant le mor­cel­le­ment de la par­tie orien­tale de la ville d’alep sous contrôle des re­belles et dé­clen­chant la fuite de mil­liers de ci­vils. La chute d’al Sa­khour, confir­mée par l’ob­ser­va­toire sy­rien des droits de l’homme (OSDH) mais dé­men­tie par la ré­bel­lion, au­rait pour ef­fet de scin­der en deux les zones te­nues de­puis juillet 2012 par l’in­sur­rec­tion dans Ale­pest.

La ba­taille d’alep, re­lan­cée cet été puis, avec une force in­édite en sep­tembre avec l’ap­pui de l’avia­tion russe, s’est net­te­ment ac­cé­lé­rée ces der­niers jours. Sou­te­nue par des mi­li­ciens, l’ar­mée de Ba­char al As­sad y pro­gresse de­puis la se­maine der­nière en pro­ve­nance du nord-est et a en­re­gis­tré d’im­por­tants gains ter­ri­to­riaux au cours du wee­kend, re­pre­nant les quar­tiers d’ha­na­no, de Dja­bal Ba­dro et de Ho­lok.

«Il s’agit de la plus lourde dé­faite en­re­gis­trée par l’op­po­si­tion à Alep de­puis 2012», a dé­cla­ré à Reu­ters Ra­mi Ab­doul­rah­man, di­rec­teur de L’OSDH. «L’op­po­si­tion a per­du plus du tiers de la par­tie d’alep qui était sous son contrôle.»

Se­lon le ser­vice d’in­for­ma­tions mi­li­taires du Hez­bol­lah, la mi­lice chiite li­ba­naise al­liée aux forces d’as­sad, toute la par­tie nord d’alep-est est dé­sor­mais sous contrôle des forces pro-gou­ver­ne­men­tales.

Le dé­part de mil­liers d’ha­bi­tants a été si­gna­lé tan­dis qu’un com­bat­tant re­belle joint par Reu­ters fai­sait état d’une «pres­sion ex­trême» exer­cée sur les po­si­tions des in­sur­gés. «Les bom­bar­de­ments sont fé­roces et nous man­quons lour­de­ment de com­bat­tants et de mu­ni­tions», a-t-il ajou­té, ac­cu­sant les sou­tiens de la ré­bel­lion de l’avoir aban­don­née.

Le rôle des mi­li­ciens kurdes

Re­prendre la to­ta­li­té d’alep-est re­pré­sen­te­rait la plus grande vic­toire mi­li­taire du pré­sident Ba­char al As­sad de­puis le dé­but du sou­lè­ve­ment contre son ré­gime en mars 2011, dans la me­sure où Alep est le plus im­por­tant bas­tion ur­bain des in­sur­gés. Mais se­lon L’OSDH, une par­tie du nord d’alep-est a été conquise par les mi­li­ciens kurdes des Uni­tés de pro­tec­tion du peuple (YPG), pré­sents dans le quar­tier de Cheikh Mak­soud et hos­tiles aux groupes re­belles.

De leur cô­té, les ter­ro­ristes ont ac­cu­sé les Kurdes de

Le quar­tier d’al-sha­kour, au­pa­ra­vant dé­te­nu par les re­belles, cible d’at­taques aé­riennes. faire le jeu des forces pro-gou­ver­ne­men­tales sy­riennes. Ils L’OSDH fait état de plu­sieurs mil­liers d’ha­bi­tants ayant par­ti­cipent à «la par­ti­tion d’alep libre», a dé­non­cé Yas­ser fran­chi les lignes de front avant d’être conduits dans des al Yous­sef, du bu­reau po­li­tique du groupe in­sur­gé Nour al zones sous contrôle gou­ver­ne­men­tal à Alep-ouest. Dine al Zin­ki. En­fin, Mo­ham­mad San­deh, membre du con­seil mu­ni­ci­pal

L’am­pleur de l’exode de ci­vils est éga­le­ment dif­fi­cile à mis en place par l’op­po­si­tion, a dit à Reu­ters que de éva­luer. nom­breux autres ha­bi­tants s’étaient dé­pla­cés à l’in­té­rieur Se­lon Sa­lih Mus­lim, chef ad­joint du Par­ti de l’union des sec­teurs sous contrôle in­sur­gé, cher­chant à s’éloi­gner dé­mo­cra­tique (PYD), dont les YPG sont la branche mi­li­taire, des lignes de front. 6.000 à 10.000 ha­bi­tants des zones prises ré­cem­ment A Ge­nève, un porte-pa­role de l’agence de l’onu pour par l’ar­mée ont trou­vé re­fuge à Cheikh Mak­soud. «Les les ré­fu­giés (HCR) a es­ti­mé qu’il était dif­fi­cile d’éva­luer ci­vils af­fluent dans ces sec­teurs qui sont plus sûrs que les le nombre de per­sonnes dé­pla­cées. autres (...) Jus­qu’ici, 6.000 à 10.000 per­sonnes ont fui Avant le dé­clen­che­ment de l’of­fen­sive en cours, l’onu dans cette zone où les YPG et d’autres les re­çoivent», a-til es­ti­mait entre 250.000 et 275.000 le nombre d’ha­bi­tants à dé­cla­ré à Reu­ters lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique. Alep-est.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.