Près de 1.000 ter­ro­ristes tués à Mos­soul

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Les forces spé­ciales ira­kiennes qui af­frontent le groupe Etat is­la­mique dans l’est de Mos­soul ont tué près de 1.000 ter­ro­ristes mais le rythme des com­bats a di­mi­nué, l’en­ne­mi, très mo­bile, se ca­chant par­mi la po­pu­la­tion ci­vile, a dé­cla­ré l’un des com­man­dants des uni­tés d’élite ira­kiennes, le gé­né­ral Ab­doul Gha­ni al As­sa­di. Six se­maines après le dé­but des opé­ra­tions pour li­bé­rer la grande ville du nord de l’irak, les forces ira­kiennes ont re­pris près de la moi­tié de la par­tie orien­tale, af­fron­tant quar­tier après quar­tier les sni­pers, les ka­mi­kazes et les voi­tures pié­gées.

La «di­vi­sion d’or», uni­té d’élite de l’ar­mée, a pé­né­tré dans la par­tie orien­tale de Mos­soul, tan­dis que le reste de l’ar­mée, la po­lice fé­dé­rale et les pesh­mer­gas (com­bat­tants kurdes) en­cerclent la ville au nord et au sud, et que les mi­li­ciens chiites s’ef­forcent de par­ache­ver l’en­cer­cle­ment à l’est comme à l’ouest. «La pro­gres­sion était plus ra­pide au dé­but. La rai­son à ce­la, c’est qu’alors, nous étions en­ga­gés dans des sec­teurs in­ha­bi­tés», a dé­cla­ré à Reu­ters le gé­né­ral Ab­doul Gha­ni al As­sa­di, à Bar­tel­la, dans les fau­bourgs de Mos­soul.

«Nous avons at­teint les zones d’ha­bi­ta­tion. Se pose la ques­tion de la pro­tec­tion des ci­vils», ajoute-t-il.

Se­lon lui, 990 ter­ro­ristes ont été tués jus­qu’à pré­sent dans les af­fron­te­ments dans l’est de Mos­soul. Le gé­né­ral n’a pas dit en re­vanche à com­bien d’hommes s’éle­vaient les pertes de l’ar­mée. «Nous avons dû mo­di­fier nos plans, en par­tie du fait de la na­ture chan­geante de l’en­ne­mi(...). Daech (L’EI) n’est pas ba­sé en un lieu mais se dé­place», conti­nue-t-il. «Avec les chars, ça ne marche pas, ici. L’ar­tille­rie n’est pas ef­fi­cace. Les avions de la coa­li­tion et l’ar­mée de l’air (ira­kienne) n’ont pas les cou­dées franches, à cause des ci­vils». Les au­to­ri­tés ira­kiennes ont de­man­dé aux ci­vils dans Mos­soul de res­ter chez eux du­rant l’of­fen­sive. Plus d’un mil­lion de per­sonnes se trou­ve­raient tou­jours dans la ville, qui est le plus gros bas­tion ur­bain en­core te­nu par L’EI dans le nord de l’irak.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.