Park re­fuse d’être en­ten­due par la jus­tice

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

La pré­si­dente sud-co­réenne, Park Geun-hye, ne don­ne­ra pas suite à la de­mande de la jus­tice de l’au­di­tion­ner cette se­maine dans le cadre d’une af­faire de tra­fic d’in­fluence, a dé­cla­ré lun­di son avo­cat, Yoo Yeong-ha. Des voix nom­breuses pressent la pré­si­dente de dé­mis­sion­ner en rai­son de ce scan­dale, cen­tré sur une proche amie d’elle qui est ac­cu­sée de s’être im­mis­cée dans les af­faires de l’etat. Au par­le­ment, une cer­taine dy­na­mique s’est en­clen­chée pour ten­ter de la des­ti­tuer.

Les pro­cu­reurs avaient sol­li­ci­té la co­opé­ra­tion de la pré­si­dente et comp­taient l’au­di­tion­ner au­jourd’hui au plus tard, mais l’avo­cat de la pré­si­dente a dé­cla­ré qu’étant don­né la «si­tua­tion très évo­lu­tive», elle a peu de temps pour ce­la. Sa­me­di, 1,5 mil­lion de per­sonnes ont te­nu un ras­sem­ble­ment dans le centre de Séoul, pour pres­ser Park de dé­mis­sion­ner. C’est la plus grande ma­ni­fes­ta­tion ja­mais or­ga­ni­sée dans le pays de­puis le mou­ve­ment de dé­mo­cra­ti­sa­tion de 1987, ont dé­cla­ré les or­ga­ni­sa­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.