«Prio­ri­té au Cham­pion­nat»

Le Temps (Tunisia) - - Sports -

Enième dés­illu­sion sa­me­di des verts avec un re­vers de plus ra­mas­sé de­vant les clu­bistes tu­ni­sois ( 0-2). Perdre en dé­pla­ce­ment et face au lea­der de la poule n’a rien d’éton­nant mais à six pe­tites lon­gueurs de l’épi­logue de cette pre­mière par­tie du cham­pion­nat pour une écu­rie aus­si mal clas­sée, à la traine de la hié­rar­chie ce­la fait dé­sordre et in­cite même les plus op­ti­mistes par­mi ses in­con­di­tion­nels aux craintes et et autres ap­pré­hen­sions les plus sombres et tor­rides . Avec un plan­ning peu clé­ment à ve­nir , la donne pa­rait un tan­ti­net com­pli­quée pour ne pas dire fort com­pro­mise du mo­ment que l’étau se res­serre iné­luc­ta­ble­ment et la marge de ma­noeuvres de de­ve­nir de plus en plus res­treinte. Vint alors ce match de coupe, tel un che­veu dans la soupe , en mi­lieu de se­maine contre un gros mor­ceau le CSS lea­der de la poule et au Taieb Mhi­ri même qui plus est. En d’autres cir­cons­tances, les Ham­mam-li­fois l’au­rait abor­dé en con­qué­rants jouant leurs chances et atouts à fond la caisse. Mais pour l’heure et au vu des cir­cons­tances sus-ci­tées, cou­rir deux lièvres à la fois à la veille d’une im­por­tante ren­contre à la mai­son contre L’ESM en un laps de temps aus­si ré­duit rime avec de la pré­somp­tion, de la dé­me­sure. Fadhel Ben Ham­za le pré­sident du club nous en parle: Sa­voir lu­ci­di­té gar­der

«Per­sonne ne nie que nous sommes dans une si­tua­tion dé­li­cate avec une en­tame de l’exer­cice to­ta­le­ment ra­tée pour di­verses rai­sons. Nous avons pris la dé­ci­sion, che­min fai­sant, d’ap­por­ter les cor­rec­tifs idoines avec chan­ge­ment au sein du staff tech­nique. Les choses s’amé­liorent sur tous les plans mais le che­min est en­core très long et gran­de­ment se­mé d’em­bûches. Nous gar­dons es­poirs et confiance en notre groupe. Ce mer­cre­di, les aléas du ha­sard nous offrent un sé­rieux client en dé­pla­ce­ment que nous res­pec­tons sans tou­te­fois le craindre. Mais nous de­vons sa­voir faire la part des choses entre le “vi­tal” et le se­con­daire . Pour nous donc, le match 72h après contre L’ESM prime et nous de­vons nous fo­ca­li­ser et gar­der notre po­ten­tiel et notre in­flux in­tacts pour abor­der les Mé­ta­louiens avec les meilleures dis­po­si­tions phy­siques et men­tales . Mais at­ten­tion, nous n’irons pas à Sfax en vic­times ex­pia­toires la fleur au fu­sil en par­faits dé­fai­tistes. La coupe nous trans­cende et nous al­lons ar­rê­ter la stra­té­gie idoine pour éven­tuel­le­ment faire coup double car sur 90’ voire plus tout est pos­sible dans cette épreuve... Des ren­forts en vue

Concer­nant le pro­chain mer­ca­to hi­ver­nal à nos portes, j’at­tends de me réunir in­ces­sam­ment avec mes en­trai­neurs pour connaitre exac­te­ment leurs be­soins et sur­tout la liste des joueurs à li­bé­rer. Je suis cons­cient de la pré­ca­ri­té de notre si­tua­tion et fe­rai tout mon pos­sible pour étof­fer le groupe avec de va­leu­reux élé­ments en me­sure de nous prê­ter main forte dans les jours à ve­nir pour as­su­rer des len­de­mains meilleurs à nos cou­leurs”.

fa­mille et à tous ses confrères .

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.