Ce même jour…2 Dé­cembre

Le Temps (Tunisia) - - Détente -

Évé­ne­ments 2 dé­cembre 1804 : Sacre de Na­po­léon 1er Le 2 dé­cembre 1804, Na­po­léon Bo­na­parte est sa­cré em­pe­reur des Fran­çais. Gé­né­ral de la Ré­vo­lu­tion fran­çaise, il re­cons­ti­tue à son pro­fit l'em­pire de Char­le­magne !... 2 dé­cembre 1805 : Na­po­léon triomphe au so­leil d'aus­ter­litz Le 2 dé­cembre 1805, un an tout juste après son sacre, Na­po­léon 1er rem­porte à Aus­ter­litz sa vic­toire la plus écla­tante... 2 dé­cembre 1823 : La doc­trine de Mon­roe Le 2 dé­cembre 1823, James Mon­roe, 5e pre­mier Pré­sident des États-unis, énonce de­vant le Con­grès la doc­trine qui por­te­ra son nom et fixe­ra pour un siècle et de­mi les fon­de­ments de la di­plo­ma­tie amé­ri­caine... 2 dé­cembre 1851 : Coup d'état de Louis-na­po­léon Bo­na­parte Le 2 dé­cembre 1851, an­ni­ver­saire du sacre de Na­po­léon 1er et de la ba­taille d'aus­ter­litz, Louis­na­po­léon Bo­na­parte conduit le coup d'état qui lui per­met­tra de pas­ser du sta­tut de Prince-pré­sident à ce­lui d'em­pe­reur des Fran­çais... 2 dé­cembre 1852 : Louis-na­po­léon de­vient Na­po­léon III Le 2 dé­cembre 1852, avec l'ap­pro­ba­tion du suf­frage uni­ver­sel, Louis-na­po­léon Bo­na­parte est cou­ron­né em­pe­reur des Fran­çais sous le nom de Na­po­léon III (le deuxième du nom est sup­po­sé être le fils unique de Na­po­léon 1er, mort en pleine jeu­nesse à Vienne)…. 2 dé­cembre 1859 : John Brown, le Spar­ta­cus blanc Le 2 dé­cembre 1859, en Vir­gi­nie, est pen­du John Brown, un Amé­ri­cain blanc de 59 ans, cou­pable d'avoir ten­té de sou­le­ver les es­claves noirs et tué plu­sieurs es­cla­va­gistes... 2 dé­cembre 1887 : dé­mis­sion de Jules Gré­vy Le 2 dé­cembre 1887, Jules Gré­vy (80 ans), qua­trième pré­sident de la Ré­pu­blique fran­çaise, est contraint de re­mettre sa dé­mis­sion suite aux mal­ver­sa­tions de son gendre Da­niel Wil­son, l'un des fon­da­teurs de la gauche ré­pu­bli­caine. 2 dé­cembre 1954 : Li­qui­da­tion du mac­car­thysme Le 2 dé­cembre 1954, le Sé­nat amé­ri­cain met un terme aux en­tre­prises ca­lom­nia­trices du sé­na­teur Jo­seph Mc­car­thy. Ce­lui-ci voyait un es­pion com­mu­niste der­rière chaque per­son­na­li­té du pays et condui­sait une dé­li­rante « chasse aux sor­cières »….

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.