Les Grecs face à plus d'aus­té­ri­té

Le Temps (Tunisia) - - La Une -

Après le vote par le Par­le­ment de nou­velles me­sures d’aus­té­ri­té, la Grèce at­tend dé­sor­mais le dé­blo­cage d’une nou­velle tranche de prêts et un geste des créan­ciers sur l’al­lé­ge­ment de la dette. Les Grecs vont être confron­tés à de nou­velles hausses d’im­pôts et à des coupes dans les re­traites. Dans les rues d’athènes, la co­lère gronde. “Qu’on ne vienne pas me dire qu’on est sur la voie de la crois­sance, des ré­formes, alors qu’en même temps les prix aug­mentent, les sa­laires sont ré­duits et les pen­sions de re­traite aus­si. Où est la crois­sance ? Tous les ma­ga­sins ici sont fer­més”, s’in­surge cet homme. Ce nou­veau pa­quet de me­sures était ré­cla­mé par L’UE et le FMI pour qu’athènes puisse rem­bour­ser no­tam­ment quatre mil­liards d’eu­ros à la BCE en juillet et deux mil­liards à des in­ves­tis­seurs pri­vés. “Il faut trou­ver un moyen de ré­soudre le pro­blème de la dette, ob­te­nir une pro­messe sur la ma­nière de le ré­soudre et en­suite, en fonc­tion de ce­la, la Banque cen­trale eu­ro­péenne pour­ra nous in­clure dans l’as­sou­plis­se­ment quan­ti­ta­tif. Avec cette base, et peut-être une ligne de cré­dit pré­ven­tive, la Grèce pour­ra re­ve­nir pro­gres­si­ve­ment sur les marchés” es­time Ko­stas Me­las, pro­fes­seur à l’uni­ver­si­té Pan­teion. Depuis le dé­but de la crise, il y a sept ans, l‘économie du pays peine à sor­tir de la ré­ces­sion. Après une crois­sance nulle l’an pas­sé, le PIB s’est de nou­veau contrac­té au premier tri­mestre. “Les nou­velles me­sures sont dé­sor­mais in­cluses dans la loi. Le gouvernement grec sou­ligne les contre­me­sures qui ont été vo­tées et af­firme que c’est le dé­but de la fin de la crise. La po­pu­la­tion, ce­pen­dant, re­doutent en­core plus d’aus­té­ri­té”, ex­plique notre correspondante à Athènes, Ni­ko­le­ta Droug­ka.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.