Car­thage et Ham­ma­met dans les star­ting-blocks

Dans moins de deux mois, les deux plus im­por­tants de nos fes­ti­vals d'été re­nou­vel­le­ront leur ren­dez-vous avec le pu­blic. Pour l'heure, Mo­kh­tar Ras­saa et Moez Mra­bet, res­pec­ti­ve­ment di­rec­teurs de Car­thage et Ham­ma­met, peau­finent les pro­grammes et optent p

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ha­tem BOURIAL

Ce sont les plus im­por­tants de nos fes­ti­vals d'été et ils sont dé­jà sur la ligne de dé­part pour leur 53ème édi­tion. Ces deux fes­ti­vals in­ter­na­tio­naux dé­mar­re­ront mi­juillet et se pour­sui­vront du­rant un mois. A Car­thage ain­si qu"à Ham­ma­met, les arts se­ront à l'hon­neur avec des édi­tions qui pour des rai­sons ob­jec­tives évi­dentes - fe­ront la part belle aux ar­tistes tu­ni­siens et aux scènes al­ter­na­tives. En temps de crise éco­no­mique, les fes­ti­vals s'en res­sentent aus­si et les taux de change étant dé­fa­vo­rables au di­nar, il se­ra dif­fi­cile de jouer aux ci­gales cet été, en in­vi­tant de coû­teuses stars in­ter­na­tio­nales.

A Car­thage, la part belle aux pro­duc­tions tu­ni­siennes

Le festival in­ter­na­tio­nal de Car­thage au­ra com­men­cé cette an­née sur une in­tox dont les ré­seaux so­ciaux tu­ni­siens ont le se­cret. Ain­si, une source mal iden­ti­fiée a pro­pa­gé sur le net que La star Ma­don­na se­rait à Car­thage ain­si que Charles Az­na­vour. En fait, il n'en est rien et ces deux ar­tistes ne se­ront pas en Tu­ni­sie cet été. Tou­te­fois, l'en­goue­ment d'une par­tie du pu­blic et l'in­di­gna­tion d'une autre par­tie consi­dé­rant ces stars hors de prix pous­se­ra le mi­nis­tère des Af­faires cultu­relles à dé­men­tir ce qui n'était qu'une ru­meur et an­non­cer la cou­leur de l'édi­tion 2017 du Festival de Car­thage.

Cette édi­tion au­ra lieu du 13 juillet au 19 août et se dé­rou­le­ra dans plu­sieurs es­paces en plus du Théâtre an­tique. De la sorte, le pu­blic pour­ra as­sis­ter à une quin­zaine de soi­rées au Mu­sée de Car­thage et par­ti­ci­per à des dé­bats et ren­contres qui au­ront lieu à l'ago­ra de la Mar­sa, Mad'art de Car­thage et au Ci­né-vog du Kram. Bien en­ten­du, le Théâtre de plein air re­ce­vra le plus gros du me­nu avec une ving­taine de soi­rées. Gros­so mo­do, la pro­gram­ma­tion de Car­thage 2017 de­vrait consi­dé­rer la diversité des pu­blics et pro­po­ser une offre éclec­tique, de na­ture à sa­tis­faire le jeune pu­blic tout en don­nant leur chance aux ar­tistes tu­ni­siens et en main­te­nant ou­verte une vaste fe­nêtre sur le monde et l'ac­tua­li­té mu­si­cale. A Car­thage, il y au­ra donc du rap et du clas­sique, du théâtre et de la mu­sique, des soi­rées grand pu­blic et d'autres plus in­ti­mistes. De fait, l'ex­pé­rience de l'an­née écou­lée de­vrait être de nou­veau à l'ordre du jour, avec un se­cond es­pace - au mu­sée - pour les spec­tacles à to­na­li­té cultu­relle et une scène cen­trale qui ten­te­ra de bras­ser les genres et ren­flouer au­tant que faire se peut la tré­so­re­rie.

C'est la ten­dance du cô­té de Car­thage qui, so­cio­lo­gie des pu­blics oblige, est condam­né à des grands écarts pour main­te­nir la tra­di­tion cultu­relle d'un festival de­ve­nu l'arène des loisirs de l'été du Grand Tu­nis. Et pour ré­soudre cette équa­tion ar­due, Mo­kh­tar Ras­saa, di­rec­teur du festival, nom­mé en mars der­nier après un psy­cho­drame à ou­blier et la dé­fec­tion d'amel Mous­sa, ten­te­ra de faire par­ti­ci­per un maxi­mum d'ar­tistes tu­ni­siens tout en of­frant un pro­gramme équi­li­bré, consi­dé­rant la de­mande po­pu­laire et la pres­sion en fa­veur de la culture de masses et pre­nant le pouls du pu­blic tra­di­tion­nel du festival dont les choix sont plus éli­tistes.

De toutes les ma­nières, les contraintes budgétaires tran­che­ront en fa­veur d'une cer­taine pon­dé­ra­tion qui, né­ces­sai­re­ment, pro­fi­te­ra aux ar­tistes lo­caux dont l'ac­tuel di­rec­teur du festival a de tout temps été un fervent sou­tien. At­ten­dons donc une ses­sion 2017 qui fe­ra la part belle aux pro­duc­tions tu­ni­siennes dans leur diversité.

A Ham­ma­met, In­door/out­door, Act Now et Ur­ban Days

Avec Moez Mra­bet aux com­mandes, le festival in­ter­na­tio­nal joue pour sa part la conti­nui­té et bé­né­fi­cie­ra d'une sta­bi­li­té dans les choix ar­tis­tiques, ar­ti­cu­lée sur la ca­pa­ci­té du théâtre de plein air de Ham­ma­met et la fi­dé­li­té du pu­blic de ce festival.

Comme tou­jours, le qua­trième art et les ex­pé­ri­men­ta­tions se­ront les bien­ve­nus à

Ham­ma­met qui, sou­li­gnons-le, a connu une ré­no­va­tion en pro­fon­deur des in­fra­struc­tures du Centre cultu­rel in­ter­na­tio­nal. Ain­si, l'ac­cueil du pu­blic se­ra dé­sor­mais plus fluide, alors que le théâtre vient d'être équi­pé de nou­velles loges. Pour ain­si dire, le socle du festival a été ré­no­vé pour don­ner plus d'as­sise à une manifestation es­ti­vale qui, main­te­nant, se dé­roule dans la conti­nui­té des trois autres sai­sons. Le festival de Ham­ma­met a en outre conso­li­dé son iden­ti­té ar­tis­tique et confir­me­ra cet été les quatre sé­quences qui avaient struc­tu­ré son pro­gramme. En ef­fet, le festival 2017 se dé­cli­ne­ra se­lon les sé­quences In­door, Out­door, Act Now et Ur­ban Days. Ce­la si­gni­fie­ra que les pro­po­si­tions ar­tis­tiques dé­bor­de­ront de la scène du théâtre pour in­ves­tir d'autres es­paces au sein du centre cultu­rel et aus­si en de­hors, sur les places pu­bliques de la ville de Ham­ma­met. En clair, la sé­quence In­door concer­ne­ra les spec­tacles qui se­ront don­nés au théâtre de plein air, Out­door au­ra trait aux spec­tacles hors les murs ui se­ront don­nés à titre gra­tuit, Act Now ras­sem­ble­ra les oeuvres ex­pé­ri­men­tales dans des es­paces plus in­ti­mistes et en­fin, Ur­ban Days au­ra vo­ca­tion à pro­mou­voir le street art.

Ce­ci dit, le festival in­ter­na­tio­nal de Ham­ma­met de­vrait ré­ser­ver de belles sur­prises à son pu­blic tout en re­nou­ve­lant la belle ini­tia­tive du ca­len­drier de l'an­née écou­lée. On s'en sou­vient, le festival avait été di­vi­sé en quatre Di­zaines, avec pour chaque dix jours, une thé­ma­tique don­née. Ce­la avait don­né lieu à des Di­zaines tour à tour fraîche, eu­pho­rique, cu­rieuse et amou­reuse. Ce ca­len­drier de­vrait être main­te­nu avec d'éven­tuelles va­riantes.

Pour le mo­ment, peu d'in­for­ma­tions ont fil­tré à propos du pro­gramme du festival alors que les équipes mettent les bou­chées doubles pour être au ren­dez-vous de juillet pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.