Bruits et chu­cho­te­ments

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture -

Cou­lisses de la Tu­nis Fa­shion Week 2017 C'est dans l'am­phi­théâtre ro­main de Car­thage que s'est ou­verte mer­cre­di soir, la Fa­shion Week de Tu­nis 2017. A l'en­trée de l'am­phi­théâtre, les par­te­naires de la Tu­nis Fa­shion Week (TNFW) sont ins­tal­lés dans un village Mode. Or­ga­ni­sée du 17 au 21 mai, la 9ème édi­tion am­bi­tionne d'être pro­met­teuse avec des col­lec­tions réa­li­sées par de jeunes créa­teurs tu­ni­siens et un Fran­çais. La TNFW bé­né­fi­cie du sou­tien de plu­sieurs par­te­naires tu­ni­siens et étran­gers, pu­blics et pri­vés, dont le mi­nis­tère des Af­faires cultu­relles re­pré­sen­tée par l’ins­ti­tut Na­tio­nal du pa­tri­moine (INP) qui a per­mis d’or­ga­ni­ser les dé­fi­lés à l’am­phi­théâtre de Car­thage en plus de Tu­nis Air, la FTTH (Fé­dé­ra­tion Tu­ni­sienne du Tex­tile et de l’ha­bille­ment), Lec­tra et les Gal­le­ries La­fayette à Pa­ris, entre autres.

Peu avant les dé­fi­lés qui ont pris un peu de re­tard de près d'une heure, une vi­site du backs­tage a per­mis de voir de près les der­niers pré­pa­ra­tifs des man­ne­quins avant de dé­fi­ler sur le po­dium. Sur la scène où d'ha­bi­tude se pro­duisent les ar­tistes dans le cadre du festival in­ter­na­tio­nal de Car­thage, est ins­tal­lé le po­dium. De­vant un par­terre de pho­to­graphes et plu­sieurs in­vi­tés de la TNFW, les man­ne­quins, hommes, femmes et en­fants, ont dé­fi­lé pour sept marques tu­ni­siennes: HA, Sasio, Blue Island, Zen, Joy's, Blue Twins et Bacosport. Le prêt à por­ter tu­ni­sien a af­fi­ché ses cou­leurs dans des col­lec­tions prin­temps-été 2017 où se ma­rient bien les cou­leurs et les tis­sus dans des coupes et choix ins­pi­rés des grandes marques in­ter­na­tio­nales.

Les cos­tumes pré­sen­tés sont en grande par­tie le re­flet d'une mode tu­ni­sienne qui se dé­ve­loppe et suit les ten­dances les plus pri­sées sur le mar­ché de l'in­dus­trie de la mode in­ter­na­tio­nale. Après le dé­file du mer­cre­di, un film in­ti­tu­lé "Ch­ris­tian Dior, la France" réa­li­sé par Fré­dé­ric Mit­ter­rand a été pro­je­té. Un point de presse avait au­pa­ra­vant été don­né au salon VIP, dé­co­ré par le de­si­gner Achref Bac­couche, qui offre à voir une am­biance où se conjugue la touche ori­gi­nelle de l’ar­tiste avec les exi­gences de la mo­der­ni­té. Achref Bac­couche, de­si­gner ta­len­tueux aux mul­tiples fa­cettes est à che­val entre la dé­co­ra­tion, la pein­ture et le sty­lisme. Il se consi­dère comme étant "l’en­fant gâ­té de la Fa­shion Week de Tu­nis" où dit dit-il "j’ai le pri­vi­lège de pré­sen­ter ma deuxième col­lec­tion pour la se­conde an­née consé­cu­tive".

Cet ar­chi­tecte d’in­té­rieur fraî­che­ment "élu meilleur dé­si­gner au Salon Ny Now de New York", aux Etats-unis d’amé­rique", pré­sen­te­ra, ce jeu­di soir, " une col­lec­tion sous le thème "Alice aux pays des mer­veilles", ins­pi­rée du fa­meux conte pour en­fants sous la même ap­pel­la­tion qui se­ra pré­sen­té "à la tu­ni­sienne " pré­cise-t-il. Ce­pen­dant, le jeune créa­teur au look dé­con­trac­té et ori­gi­nal pré­fère gar­der le sus­pens en pré­vi­sion de sa pré­sen­ta­tion sur le po­dium de l’am­phi­théâtre de Car­thage. Dans le cadre des par­te­na­riats éta­blis entre la TNFW et ses par­te­naires étran­gers, Lu­do­vic Win­ters­tan, de­si­gner cou­tu­rier fran­çais, qui a lan­cé sa propre mai­son il y a deux ans à Pa­ris dans la haute cou­ture, se­ra pré­sent pour la se­conde an­née à Tu­nis pour une pré­col­lec­tion de prêt à por­ter, en ex­clu­si­vi­té. La re­pré­sen­tante du salon fran­çais "Pre­mière Vi­sion Ma­nu­fes­tu­ring", a par­lé d’une très longue his­toire avec les in­dus­triels de Tu­ni­sie, qui ex­posent depuis 1999 à ce salon qui ras­semble les pro­fes­sion­nels de la mode in­ter­na­tio­nale, en plus de liens très étroits avec les fé­dé­ra­tions de la mode. Pre­mière Vi­sion Ma­nu­fes­tu­ring , le salon lea­der mon­dial du salon tex­tile ha­bille­ment orien­té vers la moyenne-haute de gamme, pré­voit un grand pro­jet de par­te­na­riat avec la Tu­ni­sie au mois de sep­tembre qui se­ra an­non­cé bien­tôt. Le re­pré­sen­tant de la FTTH a évo­qué le nombre de 1600 en­tre­prises en Tu­ni­sie qui gé­nèrent des re­cettes d’ex­port de plus de 5 mil­liards de di­nars -soit l’équi­valent de 2, 5 mil­lions d’eu­ros-, prin­ci­pa­le­ment vers la France, premier par­te­naire com­mer­cial et les autres pays eu­ro­péens. Se­lon lui, la pré­sence de la FTTH "à cet évé­ne­ment sym­pa­thique veut vrai­ment mar­quer notre vo­lon­té de boos­ter l’ac­ti­vi­té tex­tile en Tu­ni­sie ba­sée sur le sa­voir-faire tu­ni­sien". La re­pré­sen­tante de Lec­tra a an­non­cé qu’un "prix de la meilleure créa­tion se­ra dé­cer­né par Lec­tra", grand par­rain tech­no­lo­gique des créa­teurs tu­ni­siens qui pré­sentent des créa­tions ori­gi­nales, no­va­trices ou­vrant la voie à une plus grande vi­si­bi­li­té à l’échelle na­tio­nale et in­ter­na­tio­nale. Foued M’hir­si Pré­sident de l’aca­dé­mie Jeunes Créa­teurs Si­di Bou Said, un nou­veau né qui va­lo­rise l’oeuvre des jeunes créa­teurs (ar­chi­tectes, de­si­gners, dé­co­ra­teurs, sty­listes mo­dé­listes), a in­di­qué que "la Tu­ni­sie com­mence au­jourd’hui à de­ve­nir une pla­te­forme et une en­seigne pour créer et at­ti­rer l’at­ten­tion du Sud et du Nord et pour créer in­di­rec­te­ment des pro­duits fi­nis". Il an­nonce que pour TNFW 2018, un concours se­ra créé ap­pe­lé "La Ke­soua "(Cos­tume) pour sen­si­bi­li­ser les étu­diants et jeunes créa­teurs à pré­sen­ter une nou­velle vi­sion du pa­tri­moine, loin de cet as­pect folk­lo­rique et com­mer­cial, pour un ar­ti­sa­nat ul­tra mo­derne". Des prix se­ront dé­cer­nés par le ma­ga­zine tu­ni­sien Ff­de­si­gner dont ceux de la créa­tion, du best so­cial me­dia, du meilleur man­ne­quin (la ga­gnante fe­ra la cou­ver­ture du ma­ga­zine), du meilleur Street style homme et femme (un bon d’achat de 500 di­nars chez Za­ra se­ra of­fert pour la meilleure photo pos­tée sur les ré­seaux so­ciaux).

Culture de la gou­ver­nance et gou­ver­nance de la culture dans le monde ara­bo-is­la­mique

La culture de la gou­ver­nance et la gou­ver­nance de la culture dans le monde ara­bo-is­la­mique: quelle vi­sion stra­té­gique com­mune?" est le thème du premier col­loque in­ter­ré­gio­nal qui se­ra or­ga­ni­sé du 19 au 21 mai à Gam­marth (ban­lieue nord de Tu­nis) par le mi­nis­tère des af­faires cultu­relles, en col­la­bo­ra­tion avec l'ins­tance na­tio­nale de lutte contre la cor­rup­tion (INLUCC) et l'or­ga­ni­sa­tion is­la­mique pour l'édu­ca­tion, les sciences et la culture (Ises­co).

L’évé­ne­ment se­ra l'oc­ca­sion pour dé­battre de la re­la­tion entre la culture et la gou­ver­nance et le dé­ve­lop­pe­ment du­rable, les moyens d'uni­fier les ap­proches et de dé­fi­nir les pro­grammes com­muns et les stra­té­gies dans ce sens. Il s'agit éga­le­ment de mettre en avant l’im­por­tance des po­li­tiques cultu­relles et de dé­ve­lop­pe­ment et leur rôle dans la consé­cra­tion de la plu­ra­li­té et de la diversité.

Se­lon un com­mu­ni­qué de presse du mi­nis­tère des af­faires cultu­relles, cette ren­contre vise à sen­si­bi­li­ser à l'im­por­tance de la dif­fu­sion de la culture de la bonne gou­ver­nance tout en veillant à faire connaitre ses prin­cipes et son rôle dans la réa­li­sa­tion du dé­ve­lop­pe­ment glo­bal et in­té­gral. Elle a pour ob­jec­tif éga­le­ment de ren­for­cer le rôle de l'in­tel­lec­tuel dans la lutte contre le phé­no­mène de la cor­rup­tion et dans la dif­fu­sion des va­leurs de la ci­toyen­ne­té dans son dis­cours.

A tra­vers une sé­rie d'in­ter­ven­tions scien­ti­fiques et de work­shops, les par­ti­ci­pants exa­mi­ne­ront les moyens sus­cep­tibles d'ins­tau­rer un sys­tème de gou­ver­nance en fa­veur de l'ac­tion cultu­relle et de pré­sen­ter dans se sens un plan de tra­vail.

Le col­loque se­ra une oc­ca­sion pour échan­ger les ex­pé­riences d’as­so­cia­tions et d'es­paces cultu­rels pri­vés en Tu­ni­sie dans le do­maine de la gou­ver­nance dans le sec­teur cultu­rel comme les ex­pé­riences de la fé­dé­ra­tion tu­ni­sienne des ci­néastes ama­teurs, l'as­so­cia­tion d'ani­ma­tion cultu­relle à Djer­ba, l'es­pace Mass'art et le centre in­ter­na­tio­nal des arts contem­po­rains à Kas­se­rine. Des ex­pé­riences dans des pays arabes comme la Pa­les­tine, le Ma­roc, l'al­gé­rie et l'irak se­ront éga­le­ment pré­sen­tées.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.