Le premier ar­chéo­logue à avoir tra­vaillé sur le site Néa­po­lis en Tu­ni­sie

L’as­so­cia­tion pour la Sau­ve­garde de la Ville de Nabeul (ASVN) com­mé­more le cin­quan­te­naire des pre­mières fouilles en­tre­prises à la ci­té an­tique de Néa­po­lis en in­vi­tant Jean-pierre Dar­mon, di­rec­teur de re­cherche ho­no­raire en ar­chéo­lo­gie (CNRS/ENS – France)

Le Temps (Tunisia) - - Arts & Culture - Ka­mel BOUAOUINA

Ain­si, Jean-pierre Dar­mon se­ra les 18, 19 et 20 mai 2017, l’hôte de Nabeul et de L’ASVN qui a concoc­té à cette oc­ca­sion, un pro­gramme co­pieux por­tant sur plu­sieurs axes dont no­tam­ment, des vi­sites au site ro­main de Néa­po­lis et au mu­sée de Nabeul, une sor­tie gui­dée dans le vieux Nabeul ain­si qu’une ren­contre avec l’élite de la ville et les fé­rus d’his­toire, d’his­toire de l’art et de l’ar­chéo­lo­gie à Dar Nabeul, siège de l’as­so­cia­tion. Jean Pierre Dar­mon par­le­ra du­rant son pas­sage à Nabeul la mo­saïque ro­maine. Cette mo­saïque ro­maine consti­tue une grande source uti­li­sée par les ar­chéo­logues pour sa­voir la vie des ro­mains, elle consti­tue une grande ré­fé­rence mon­trant la vie quo­ti­dienne, les grands mo­ments de l’his­toire ro­maine… Mais aus­si elle re­pré­sente un in­ven­taire fau­nis­tique et flo­ris­tique illus­tré par les ro­mains. En ef­fet, les col­lec­tions pro­viennent, pour la plu­part, du site an­tique de Néa­po­lis mais des pièces ap­par­te­nant à d'autres sites ar­chéo­lo­giques du cap Bon se trouvent éga­le­ment dans le mu­sée. Les pièces an­té­rieures à la pé­riode ro­maine com­prennent, outre des cé­ra­miques et des amu­lettes de style égyp­tien is­sues de Ker­kouane des sta­tues en terre cuite pro­ve­nant du sanc­tuaire néo-pu­nique de Thi­nis­sut. Les col­lec­tions ro­maines sont illus­trées par de nom­breuses mo­saïques trou­vées à Néa­po­lis. Le mu­sée de Nabeul contient aus­si les plus belles col­lec­tions d’ob­jets de mo­saïque en pro­ve­nance de di­vers sites du Cap Bon. Cette col­lec­tion com­prend des ob­jets en pro­ve­nance, soit de né­cro­poles, soit de ves­tiges d’ha­bi­ta­tions ara­sées. De ce fait, c’est le mo­bi­lier fu­né­raire qui four­nit la plus grande part des ob­jets usuels ou d’ap­pa­rat qui gar­nissent les vi­trines. Les pa­ve­ments de mo­saïques consti­tuent les té­moi­gnages les plus «par­lants» pour ra­con­ter les croyances, mais aus­si le mode de vie qui pré­va­lait à l’époque ro­maine dans ce «Beau Pro­mon­toire» (Pul­chri Pro­mon­to­rium). Riche et va­rié, le ré­per­toire des mo­saïques com­prend de rares spé­ci­mens de la pé­riode ro­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.