Ma­cron au pro­chain «G5 Sa­hel»

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Em­ma­nuel Ma­cron a an­non­cé hier, à Gao qu’il par­ti­ci­pe­rait «dans les pro­chaines se­maines» à une réunion du «G5 Sa­hel» sur la lutte contre les groupes dji­ha­distes opé­rant no­tam­ment au Ma­li, et que la France ren­for­ce­rait son en­ga­ge­ment à ce titre «en lien très fort» avec l’or­ga­ni­sa­tion ré­gio­nale.

Le chef de l’etat, qui a ren­du vi­site aux sol­dats fran­çais de l’opé­ra­tion Bar­khane au Ma­li, a dé­cla­ré que cette opé­ra­tion, lan­cée en août 2014, ne pren­drait fin qu’à l’éra­di­ca­tion com­plète des «ter­ro­ristes». Lors d’une con­fé­rence de presse avant son dé­part de Gao, il a pré­ci­sé que son ho­mo­logue ma­lien Ibra­him Bou­ba­car Keï­ta, avec le­quel il s’est en­tre­te­nu hier, avait dé­ci­dé de réunir pro­chai­ne­ment le «G5 Sa­hel» et qu’il y par­ti­ci­pe­rait. Face à la me­nace djihadiste, cinq Etats du Sa­hel (Mau­ri­ta­nie, Ma­li, Bur­ki­na Fa­so, Ni­ger et Tchad) ont créé en 2014 une or­ga­ni­sa­tion ré­gio­nale de coo­pé­ra­tion en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment et sé­cu­ri­té, le «G5 Sa­hel». Ils ont mis sur pied en no­vembre 2015 une force mi­li­taire com­mune pour lut­ter contre les groupes du Nord-ma­li, l’un des prin­ci­paux sanc­tuaires du dji­ha­disme. L’opé­ra­tion mi­li­taire fran­çaise Bar­khane, lan­cée en août 2014, couvre ces cinq pays. Em­ma­nuel Ma­cron a pré­ci­sé qu’il avait in­for­mé jeu­di le pré­sident al­gé­rien Ab­de­la­ziz Bou­te­fli­ka de son dé­pla­ce­ment au Ma­li lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique et qu’il lui avait dit sa dé­ter­mi­na­tion sur la si­tua­tion sé­cu­ri­taire au Sa­hel.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.