L’ amal­game

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Yosr GUERFEL AKKARI

Le gou­ver­ne­ment Cha­hed a lan­cé « une opé­ra­tion main propre » dé­cla­rant une guerre fa­rouche an­ti- cor­rup­tion. Une ini­tia­tive au­da­cieuse qui a été ap­pré­ciée à sa juste va­leur et a ob­te­nu un sou­tien ab­so­lu de la part de tout le monde. Pour une fois tout le monde parle un même lan­gage. Ci­toyens, so­cié­té ci­vile, po­li­ti­ciens, op­po­sants et or­ga­ni­sa­tions gou­ver­ne­men­tales clament haut et fort et sans re­te­nue au­cune : « Tous unis pour le dé­ra­ci­ne­ment et l’épu­ra­tion de ce phé­no­mène ra­va­geur pour l’éco­no­mie na­tio­nale et pour l’éra­di­ca­tion des bases dé­vas­ta­teurs d’un Etat ma­fieux». Tou­te­fois des hommes d’af­faires et des chefs d’en­tre­prises probes ap­pellent à la pru­dence de ma­nière à évi­ter la confu­sion et tout amal­game entre les ac­teurs éco­no­miques res­pon­sables qui contri­buent à la créa­tion de la ri­chesse na­tio­nale et entre les cor­rom­pus et les so­cié­tés écrans qui sont en train de dé­pouiller l’éco­no­mie na­tio­nale de ses ri­chesses. L’or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale L’UTICA a ap­pe­lé les mé­dias na­tio­naux et l’opi­nion pu­blique à ne pas amal­ga­mer les en­tre­pre­neurs qui tra­vaillent dans la trans­pa­rence et dans le res­pect de la loi et dans la loyau­té avec ceux qui dé­passent la loi et a lan­cé un ap­pel afin de ne pas dia­bo­li­ser tous les hommes d’af­faires.

L’ins­ti­tut Arabe des Chefs d’en­tre­prises a af­fir­mé avoir la convic­tion que le re­tour de la crois­sance, et l’am­bi­tion de la por­ter à des pa­liers éle­vés ne sau­ront se concré­ti­ser sans l’as­sai­nis­se­ment de l’éco­no­mie de toutes les ma­noeuvres de cor­rup­tion et de pra­tiques d’en­ri­chis­se­ment illi­cites, ain­si que l’éra­di­ca­tion sans ré­serves de ces dan­gers », note l’or­ga­ni­sa­tion dans un com­mu­ni­qué. Aujourd’hui la si­tua­tion alar­mante des fi­nances pu­bliques, la hausse fré­né­tique de l’en­det­te­ment pu­blic et du ra­tio de l’en­det­te­ment ex­té­rieur par rap­port au PIB ne mi­litent pas pour un re­tour du sen­ti­ment de dé­tresse.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.