Ras-le-bol fis­cal: Vé­ri­té en de-ça des Py­ré­nées ......

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Ah­med NEMLAGHI

On ne vous ap­pren­dra rien de nou­veau en vous di­sant que l’im­pôt est le ver­se­ment obli­ga­toire et sans contre­par­tie fait par le ci­toyen en fa­veur des ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques, qui va ser­vir au fi­nan­ce­ment des dé­penses pu­bliques en gé­né­ral. Mais sa­vez-vous que le terme im­pôt a don­né naissance au mot im­pos­teur? En ef­fet, car ce mot dé­si­gnait en France ce­lui qui est char­gé de pra­ti­quer l’im­pos­ture c’est-à-dire la col­lecte d’im­pôts. Le mot a su­bi un glis­se­ment sé­man­tique vers un sens pé­jo­ra­tif qui est la du­pe­rie. D’ailleurs le terme fisc, d’ori­gine la­tine,(fis­cus) dé­si­gnait à l’époque ro­maine un pa­nier dans le­quel on pres­sait le rai­sin. L’image est donc trans­po­sée sur l’ac­tion du col­lec­teur des im­pôts qu’on com­pare à quel­qu’un qui presse le contri­buable comme on presse le rai­sin. C’est au­tour de ces no­tions que Jean Marc Da­niel pro­fes­seur d’éco­no­mie, co­gite, dans le présent ou­vrage sur l’im­pôt en France, qui ne consti­tue pas for­cé­ment se­lon lui un moyen de ré­gu­la­tion de l’ac­ti­vi­té éco­no­mique.

Car, pré­cise-t-il, il y a une over­dose fis­cale no­tam­ment pen­dant le man­dat de Fran­çois Hol­lande. Le gou­ver­ne­ment n’a pas su, ou pas vou­lu, bais­ser les dé­penses pu­bliques dans la même pro­por­tion.

En réa­li­té l’au­teur est pour un im­pôt éga­li­taire, afin de par­ve­nir à une meilleure ré­par­ti­tion des ri­chesses entre les ci­toyens. Dans les pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment comme le nôtre il s’agit de mieux sé­vir contre l’éva­sion fis­cale.

C’est dire le di­lemme entre la baisse des im­pôts et la lutte contre l’éva­sion fis­cale, équa­tion qui reste dif­fi­cile, et en France, celle-ci a tou­jours été la pré­oc­cu­pa­tion ma­jeure des pou­voirs pu­blics.

Certes comme dit l’au­teur, il y a un ras-le bol fis­cal, mais pas au point d’op­ter pour le pa­ra­dis fis­cal que cherchent tous ceux qui fuient le fisc.en Tu­ni­sie, la po­li­tique est pour la lutte contre l’éva­sion fis­cale, sans pour au­tant né­gli­ger le fait d’en­cou­ra­ger les pe­tites et moyennes en­tre­prises par la baisse de cer­tains taxes et im­pôts. L’équa­tion est certes dif­fi­cile mais elle n’est pas in­so­luble, d’au­tant plus qu’on ne peut pas par­ler en­core de ras-le-bol fis­cal. C’est plu­tôt du ras-le-bol de l’éva­sion fis­cale, qu’il s’agit. C’est la pire des cor­rup­tions, qu’il faut com­battre par tous les moyens.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.