Troi­sième jour de per­tur­ba­tions

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

Les vols de Bri­tish Air­ways sont tou­jours per­tur­bés hier à la suite de la panne informatique d’une am­pleur in­édite pour une com­pa­gnie aé­rienne qui a blo­qué des mil­liers de passagers ce week-end et nui à la ré­pu­ta­tion de l’en­tre­prise.

La com­pa­gnie a an­non­cé que la to­ta­li­té des vols pré­vus hier au dé­part de l’aé­ro­port lon­do­nien de Gat­wick se­rait as­su­rée, de même que ses vols long­cour­rier de­puis Hea­throw, le prin­ci­pal aé­ro­port des­ser­vant la ca­pi­tale bri­tan­nique. En re­vanche, cer­tains vols courts sont sus­cep­tibles d’y être an­nu­lés.

D’après Alex Cruz, le PDG de Bri­tish Air­ways, fi­liale du groupe IAG, la panne géante a été pro­vo­quée par un pro­blème d’ali­men­ta­tion élec­trique. Rien n’in­dique que l’in­ci­dent soit la consé­quence d’une at­taque informatique.

L’ac­tion IAG, qui pos­sède aus­si les com­pa­gnies Ibe­ria, Aer Lin­gus et Vue­ling, re­cu­lait de 2,5% en Bourse de Ma­drid à la mi-jour­née. La Bourse de Londres est fer­mée ce lun­di.

Bri­tish Air­ways a été contraint d’an­nu­ler sa­me­di tous ses vols à partir des aé­ro­ports de Hea­throw et Gat­wick et les per­tur­ba­tions se sont pour­sui­vies di­manche, contrai­gnant des cen­taines de passagers à pas­ser la nuit sur place.

Plu­sieurs voya­geurs se sont plaints d’un manque d’in­for­ma­tion de la part du per­son­nel de BA à l’aé­ro­port. D’autres ont rap­por­té que leurs ba­gages avaient été per­dus.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.