« Nos joueurs peuvent écrire l'his­toire »

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Sa­dok SLIMANE

Hous­sine Je­nayah concer­nant le match re­tour contre Ah­ly du Caire:

In­ter­ve­nu sur les ondes de MFM, le di­rec­teur exé­cu­tif de l’etoile Spor­tive du Sa­hel a fé­li­ci­té les joueurs de l’équipe et a sou­li­gné qu’ils «peuvent écrire l’his­toire en très peu de temps». Le pre­mier grand ren­dez-vous au­ra lieu le 22 oc­tobre en Alexan­drie quand L’ESS af­fron­te­ra Al Ah­ly pour une place en fi­nale de la ligue des cham­pions d’afrique. Le deuxième concerne la sé­lec­tion na­tio­nale qui re­ce­vra la Li­bye pour le compte de la der­nière jour­née des éli­mi­na­toires de la coupe du monde 2018. Je­nayah a sou­li­gné que les joueurs de L’ESS sont phy­si­que­ment et men­ta­le­ment prêts à re­le­ver les deux dé­fis. Mais il rap­pelle : « Nous avons vu les dé­bor­de­ment lors du match de l’egypte face au Con­go et nous es­pé­rons que tout se pas­se­ra bien contre Al Ah­ly. L’ar­bitre ? Gomes est in­ex­pé­ri­men­té et n’a pas l’ha­bi­tude de ces grands ren­dez-vous».

Un rythme plus sou­te­nu A une se­maine de ce ren­dez-vous , la pré­pa­ra­tion de l’équipe sa­hé­lienne connait un rythme plus sou­te­nu. En ef­fet, outre la re­cherche de la bonne te­nue phy­sique, l’as­pect tech­nique n’en est pas moins pré­sent, puisque le coach n’hé­site plus à in­ter­ve­nir en plein exer­cice pour cor­ri­ger tel un mau­vais re­po­si­tion­ne­ment, une balle exa­gé­ré­ment conser­vée, une passe guère ap­puyée etc…bref, Hu­bert Ve­lud en­tend au­tant que se faire peut, ap­por­ter les pe­tites re­touches pour ne pas dire cor­ri­ger les la­cunes de­ve­nues ces der­niers temps ré­cur­rentes.

Fa­vo­ri­ser l’ému­la­tion Afin de conso­li­der son équipe dans ses trois com­par­ti­ments, l’en­trai­neur étoi­lé pro­cède épi­so­di­que­ment à un pe­tit tri sé­lec­tion pour ne gar­der que les joueurs « frais dis­po­nibles » sus­cep­tibles d’ap­por­ter le plus au groupe. Si l’ob­jec­tif ini­tial étant d’avoir tou­jours une bonne dou­blure sur chaque poste de l’équipe, en fi­li­grane, on com­prend bien qu’il en­tend fa­vo­ri­ser l’ému­la­tion au sein du groupe, en créant « une bonne dy­na­mique de na­ture à éle­ver le ni­veau des dé­bats » en ren­dant « le col­lec­tif plus at­trayant voire ef­fi­cace ». En ef­fet, l’équipe sa­hé­lienne est sur le point d’en­ta­mer un cycle de matchs im­por­tants voire dé­ci­sifs tant sur le plan lo­cal qu’afri­cain, de fait, le staff tech­nique s’em­ploie à créer les condi­tions po­si­tives en vue de re­le­ver ces dé­fis qui at­tendent L’ESS dans les se­maines à ve­nir.

Le centre de for­ma­tion ci­té par

«L’equipe » En ef­fet, le quo­ti­dien spor­tif fran­çais « L’équipe », à l’oc­ca­sion de la der­nière ren­contre Tu­ni­sie-gui­née rem­por­tée lar­ge­ment par le Team Tu­ni­sien (4-1), n’a pas man­qué dans ses co­lonnes d’évo­quer cette vic­toire en an­ti­ci­pant même sur la qua­li­fi­ca­tion de la Tu­ni­sie à la pro­chaine CM en Rus­sie 2018. Le quo­ti­dien spor­tif en fai­sant al­lu­sion à la qua­li­té des joueurs tu­ni­siens, n’a pas hé­si­té à ci­ter l’ap­port ef­fec­tué par le centre de for­ma­tion des jeunes de L’ESS, tant il est vrai que ce jour-là sur le ter­rain on a re­le­vé la pré­sence de pra­ti­que­ment de six joueurs is­sus du centre étoi­lé. En ef­fet, outre Ay­men Math­lou­thi, Ham­di Nag­gez, Ra­mi Bé­doui, Amine Ben Amor, Ay­men Tra­bel­si on peut ci­ter éga­le­ment Fer­ja­ni Sas­si qui, ve­nant de L’ASA à l’âge de treize ans a été for­mé au même centre avant de le quit­ter à 18 ans pour le CSS.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.