La ré­forme de l'en­sei­gne­ment su­pé­rieur en dé­bat

Le Temps (Tunisia) - - La Une - Sa­lah BEN HAMADI

Les as­sises na­tio­nales sur la ré­forme de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la re­cherche scien­ti­fique au­ront lieu les 2 et 3 dé­cembre, à Tu­nis, a an­non­cé, hier, le mi­nistre de l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la re­cherche scien­ti­fique, Slim Khal­bous, lors d’un point de presse te­nu au siège du mi­nis­tère. Il a in­di­qué que les 10 com­mis­sions char­gées de pré­pa­rer les rap­ports de­vant être dis­cu­tés au cours de cette confé­rence, ont ache­vé leur tra­vail, à hau­teur de 90%. Ces com­mis­sions sont cha­peau­tées par une com­mis­sion su­pé­rieure.

Dans le même sillage, des jour­nées na­tio­nales sur la va­lo­ri­sa­tion de la re­cherche au­ra lieu les 13 et 14 dé­cembre, au siège de l’or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale, l’union tu­ni­sienne de l’in­dus­trie, du com­merce et de l’ar­ti­sa­nat (UTICA), sur le thème «l’uni­ver­si­té s’ouvre sur l’en­tre­prise».

Pré­sen­tant les réa­li­sa­tions de son mi­nis­tère au cours de l’an­née 2016/2017, le mi­nistre a in­di­qué que les cours du mas­tère en édu­ca­tion et en­sei­gne­ment dé­mar­re­ront, dans deux se­maines, après l’éla­bo­ra­tion du pro­gramme de l’en­sei­gne­ment de­vant être dis­pen­sé dans ce cadre. Cette ques­tion a pré­oc­cu­pé der­niè­re­ment plus par­ti­cu­liè­re­ment les can­di­dats dé­cla­rés ad­mis, en sep­tembre, au concours d’en­trée à un cycle de for­ma­tion pour l’ob­ten­tion d’un mas­tère en édu­ca­tion et en­sei­gne­ment. Il a sou­li­gné la vo­lon­té du gou­ver­ne­ment de te­nir ses en­ga­ge­ments à ce pro­pos pour une grande par­tie des can­di­dats for­més.

Autre point chaud du sec­teur évo­qué par le mi­nistre, les élec­tions des struc­tures di­ri­geantes des éta­blis­se­ments d’en­sei­gne­ment su­pé­rieur et de la re­cherche scien­ti­fique (pré­si­dents et vice- pré­si­dents des uni­ver­si­tés, doyens des fa­cul­tés, di­rec­teurs d’ins­ti­tuts et d’écoles su­pé­rieures, conseils scien­ti­fiques, chefs de dé­par­te­ment…). Il s’est dit sa­tis­fait du dé­rou­le­ment de ces élec­tions, confor­mé­ment au texte les ré­gle­men­tant, ajou­tant que mal­gré les op­po­si­tions que ce texte avait sus­ci­té, au dé­but, il a eu l’avan­tage de ren­for­cer la dé­mo­cra­tie au sein de l’uni­ver­si­té, en contri­buant à l’élar­gis­se­ment de la base élec­to­rale, tant au ni­veau des éta­blis­se­ments qu’au ni­veau des en­sei­gnants, et ce en per­met­tant d’or­ga­ni­ser des élec­tions dans des éta­blis­se­ments qui en étaient ex­clus pour dif­fé­rentes rai­sons et en ac­cor­dant le droit de vo­ter à des ca­té­go­ries de pro­fes­seurs qui ne le pou­vaient pas au­pa­ra­vant.

Les nou­veaux di­ri­geants élus des struc­tures uni­ver­si­taires vont re­ce­voir une for­ma­tion en ma­tière de ges­tion ad­mi­nis­tra­tive et fi­nan­cière.

Le mi­nistre a an­non­cé aus­si un pro­jet ten­dant à ins­ti­tu­tion­na­li­ser le droit des étu­diants des pre­mier et deuxième cycles à bé­né­fi­cier d’un lo­ge­ment uni­ver­si­taire pen­dant deux ans pour les gar­çons et 3 ans pour les filles, grâce au ren­for­ce­ment de la ca­pa­ci­té d’ac­cueil des foyers uni­ver­si­taires pu­blics qui a per­mis dé­jà d’ar­ri­ver à ce ré­sul­tat. Il a confir­mé la concré­ti­sa­tion of­fi­cielle de la me­sure re­la­tive au dou­ble­ment du mon­tant de la bourse, à par­tir de cette an­née uni­ver­si­taire 2017/2018, si­gna­lant l’ef­fort consen­ti par l’etat en ma­tière d’oc­troi de la bourse et de la res­tau­ra­tion uni­ver­si­taire. Ain­si, quelques 70 000 re­pas sont ser­vis quo­ti­dien­ne­ment par les res­tau­rants uni­ver­si­taires du pays, soit 15 mil­lions de re­pas, par an, au prix de 200 mil­limes le re­pas, alors que le re­pas coûte 7, 5 D, la dif­fé­rence étant sup­por­tée par l’etat, tan­dis que le nombre des étu­diants bour­siers at­teint les 100 000.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.