Man­dat d’ar­rêt contre le mi­nistre des Fi­nances

Le Temps (Tunisia) - - Monde -

La jus­tice pa­kis­ta­naise a émis un man­dat d’ar­rêt hier contre le mi­nistre des Fi­nances, Ishaq Dar, dans une af­faire de cor­rup­tion, rap­porte la presse. Le mi­nistre n’a pas ré­pon­du ces trois der­nières se­maines à plu­sieurs convo­ca­tions de l’agence na­tio­nale contre la cor­rup­tion (NAB). Il se trouve à Londres pour rai­sons de san­té et risque d’être ar­rê­té à son re­tour au Pa­kis­tan, sans pos­si­bi­li­té de li­bé­ra­tion sous cau­tion. Les ac­cu­sa­tions contre Is­daq Dar font suite à l’en­quête me­née sur les biens ac­cu­mu­lés par l’an­cien Pre­mier mi­nistre Na­waz Sha­rif, des­ti­tué par la Cour su­prême en juillet et dont le pro­cès pour cor­rup­tion vient de s’ou­vrir. Le mi­nistre est un proche de Na­waz Sha­rif. Son fils a épou­sé la fille de l’ex-chef du gou­ver­ne­ment. Les deux hommes nient tous deux avoir en­freint la loi.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.