Les lé­gis­la­tives s’an­noncent ser­rées

Le Temps (Tunisia) - - LA UNE -

Les deux blocs de centre gauche et de centre droit sont au coude-à-coude à dix jours des élec­tions lé­gis­la­tives en Suède, do­mi­nées par le dé­bat sur l'im­mi­gra­tion, se­lon un son­dage No­vus pour la té­lé­vi­sion sué­doise.

Cette enquête ren­due pu­blique hier fait état d'une pous­sée du par­ti po­pu­liste des Dé­mo­crates de Suède (SD), cré­di­tés de 18,2% des in­ten­tions de vote lors du scru­tin du 9 sep­tembre.

La coa­li­tion de centre gauche au pou­voir, qui réunit le Par­ti so­cial-dé­mo­crate, les Verts et le Par­ti de gauche, ob­tien­drait 40,2% des voix, et l'al­liance de centre droit, qui ras­semble quatre par­tis, 38,9%.

Au­cun des deux blocs n'au­rait donc la ma­jo­ri­té ab­so­lue. En 2014, les Dé­mo­crates de Suède, clas­sés à l'ex­trême droite, avaient ob­te­nu 13% des suf­frages. Cette an­née, cer­tains son­dages n'ex­cluent pas que la for­ma­tion de Jim­mie Akes­son de­vienne le pre­mier par­ti du pays.

Le di­ri­geant du par­ti des Mo­dé­rés, Ulf Kris­ters­son, est don­né fa­vo­ri pour suc­cé­der au so­cial-dé­mo­crate Ste­fan Lof­ven à la tête du gou­ver­ne­ment. Il a ex­clu tout ac­cord avec Akes­son, conscient que tout rap­pro­che­ment avec les Dé­mo­crates de Suède ris­que­rait de fait écla­ter le bloc de centre droit Al­liance (Mo­dé­rés, Li­bé­raux, Par­ti du centre et chré­tiens-dé­mo­crates)

Les di­ri­geants de SD ont dé­jà fait sa­voir qu'ils s'op­po­se­raient à tout gou­ver­ne­ment qui ne pren­drait pas en compte ses in­quié­tudes sur la po­li­tique mi­gra­toire. Tech­ni­que­ment, l'ex­trême droite pour­rait em­pê­cher le centre droit d'ac­cé­der au pou­voir mais ce­la semble peu pro­bable tant son aver­sion est grande pour le Pre­mier mi­nistre so­cial-dé­mo­crate sor­tant.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.