Eco­no­mie so­ciale et so­li­daire :

nou­velle ré­gle­men­ta­tion à l’ho­ri­zon

L'Economiste Maghrébin - - Focus -

Les ré­sul­tats d’une étude sur «l'ana­lyse des textes ré­gle­men­taires et de l'en­vi­ron­ne­ment ins­ti­tu­tion­nel ré­gis­sant le fonc­tion­ne­ment des So­cié­tés Mu­tuelles des Ser­vices Agri­coles( SMSA) en Tu­ni­sie» ont été pré­sen­tés au pu­blic lors d’une confé­rence te­nue le 21 juin 2018, à Tu­nis. Il en res­sort les conclu­sions sui­vantes :

Les SMSA consti­tuent la prin­ci­pale so­lu­tion pour la struc­tu­ra­tion des fi­lières, l’en­ca­dre­ment des pe­tits agri­cul­teurs, l’or­ga­ni­sa­tion de la pro­fes­sion et la com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits agri­coles.

L’ana­lyse des textes ju­ri­diques exis­tants et de l'en­vi­ron­ne­ment ré­gis­sant le fonc­tion­ne­ment des SMSA en Tu­ni­sie a per­mis d’abou­tir à la re­com­man­da­tion de deux scé­na­rios :

Le pre­mier consiste à abro­ger la loi de 2005 sur les SMSA, un texte in­co­hé­rent qui a ac­ca­blé l’épa­nouis­se­ment du tis­su co­opé­ra­tif agri­cole, et sou­mettre les SMSA à la loi de 1967 por­tant sta­tut gé­né­ral de la co­opé­ra­tion. Il es­time éga­le­ment que la loi de 1967 re­pré­sente un cadre gé­né­ral co­hé­rent et dé­ve­lop­pé qui pour­rait ré­soudre les dé­faillances de la loi de 2005. Cette loi a le mé­rite d’évi­ter la frag­men­ta­tion du sys­tème co­opé­ra­tif et d’in­té­grer les SMSA dans le pro­ces­sus de fon­da­tion de l’éco­no­mie so­ciale et so­li­daire. Cette so­lu­tion se­ra pour­sui­vie par la créa­tion d’un sta­tut type pour les SMSA pris par dé­cret gou­ver­ne­men­tal.

Le deuxième scé­na­rio se pro­pose de ré­vi­ser la loi de 2005 en met­tant en place des me­sures d'ac­com­pa­gne­ment des SMSA afin de fa­ci­li­ter leur po­si­tion­ne­ment au sein des fi­lières agri­coles, leur ac­cès au cré­dit et aux mar­chés na­tio­naux et in­ter­na­tio­naux.

Lé­ga­le­ment, les SMSA dis­posent de tous les droits pour in­ves­tir dans la trans­for­ma­tion et la com­mer­cia­li­sa­tion des pro­duits agri­coles. Ce­pen­dant, au plan opé­ra­tion­nel, à dé­faut d'es­prit d'en­tre­prise et en rai­son de l’in­adap­ta­tion des lois tu­ni­siennes à ces struc­tures co­opé­ra­tives à faible ca­pa­ci­té fi­nan­cière, jeunes et mal struc­tu­rées, les Sam­sa ne sont pas par­ve­nues à s’af­fir­mer dans l’éco­no­mie du pays. L’idée se­rait d’ins­tau­rer un en­semble de me­sures de ren­for­ce­ment de ca­pa­ci­tés et d'ac­com­pa­gne­ment des di­ri­geants dans la créa­tion d'en­tre­prises co­opé­ra­tives et de me­sures in­ci­ta­tives spé­ci­fiques aux SMSA. Par­mi ces me­sures fi­gure la ré­ser­va­tion, au sein des mar­chés de gros du pays, des stands spé­ciaux et la ré­ser­va­tion en leur fa­veur de quo­tas à l’ex­por­ta­tion

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.