QUE DI­RAIT MAX WEBER ?

Souad Ab­der­ra­him, pre­mière maire

L'Economiste Maghrébin - - Analyse - Kha­lil Zamiti

Puisque Ma­dame ne porte guère le voile re­quis par l’ap­par­te­nance à son par­ti, com­mer­çons par la gé­néa­lo­gie de ce­lui-ci. A l’ori­gine, la dé­lé­ga­tion re­çue au mi­nis­tère de l’In­té­rieur pré­sente au char­gé des af­faires po­li­tiques, Hé­di Grioui, la de­mande af­fé­rente à la re­con­nais­sance d’une for­ma­tion po­li­tique dé­nom­mée le « Mou­ve­ment de la ten­dance is­la­mique » ; le MTI, à ne sur­tout pas confondre avec le pres­ti­gieux MIT. L’ap­pel­la­tion at­tire sa ré­fu­ta­tion, tel un ai­mant. L’Is­lam, dé­no­mi­na­teur com­mun à tous les Tu­ni­siens, ne sau­rait don­ner lieu à sa mo­no­po­li­sa­tion. Qu’à ce­la ne tienne ! l’in­ti­tu­lé du par­ti se­ra En­nahd­ha. C’est dé­jà là, le pre­mier pas en­ga­gé vers l’uni­vers sé­cu­lier sous la pres­sion de la né­go­cia­tion.

Et main­te­nant, la troi­sième des mu­ta­tions ac­com­plie à l’aune de la sé­cu­la­ri­sa­tion conforme à l’air du temps, lâche le qa­mis pour la cra­vate avec le par­ti ain­si nom­mé « mu­sul­man dé­mo­crate ».

Les so­cio­logues dog­ma­tiques ins­crivent ce pro­ces­sus par­mi la pa­no­plie des pistes op­por­tu­nistes. Le si­gni­fiant dé­ploie un leurre, à l’heure où le si­gni­fié de­meure in­chan­gé.

Cache-sexe, le ca­mou­flage mo­der­niste sert à ra­tis­ser large par l’art de man­ger à tous les râ­te­liers. Une autre hy­po­thèse, moins sec­taire, in­firme ce genre d’hy­po­thèse pri­maire. Une sé­rie d’in­ci­ta­tions exo­gènes et en­do­gènes in­fluence le par­ti fon­dé par le Cheikh Ra­ched Gan­nou­chi. Max Weber, « notre contem­po­rain » se­lon Ray­mond Aron, ré­su­me­rait d’un mot ces dé­ter­mi­na­tions : la sé­cu­la­ri­sa­tion. Ailleurs au 18ème siècle, Jo­seph de Maistre et Louis de Bo­nald, écri­vains re­li­gieux, ré­cla­maient, sur terre une ci­té ho­mo­logue à celle des cieux. De nos jours, le pape lui-même peine à conju­rer les ap­pels à la mo­der­ni­té. Ces re­com­man­da­tions émanent de croyants.

Au­jourd’hui, en Tu­ni­sie, où pas­sa Bour­gui­ba une sé­rie de contraintes ma­té­rielles et sym­bo­liques sé­cu­la­risent le champ oe­cu­mé­nique. Du coeur même de la re­li­gio­si­té sur­git la sé­cu­la­ri­té. Voi­ci donc ce que dit Max Weber à la Nahd­haoui dé­voi­lée de­ve­nue maire de Tu­nis : Bra­vo Ma­dame et bonne chance

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.