VOCABULARY

If your dream of mov­ing to France will soon be a re­al­ity, make sure you have all the key ter­mi­nol­ogy at your fin­ger­tips. So­phie Gard­ner-Roberts shares the es­sen­tial vo­cab

Living France - - CONTENTS -

Learn the vo­cab re­lat­ing to mov­ing to France

Tim ap­pelle sa femme Mar­ion qui est al­lée en France pré­parer la nou­velle mai­son avant l’ar­rivée de Tim et de leurs af­faires. Tim: Sa­lut chérie, tout va bien? Mar­ion: Hello, hello! Oui tout va très bien merci, j’ai fini de

pein­dre le sa­lon au­jourd’hui. Et toi, ça va? Prêt à démé­nager et à quit­ter l’An­gleterre pour me re­join­dre dans ton nou­veau pays? T: Su­per. Oui j’ai fini les car­tons hier. Je vais chercher le camion

de lo­ca­tion dans une heure et je vais com­mencer à le charger cet après-midi. Comme ça je pars di­recte­ment tôt de­main matin pour pren­dre le ferry à 10h. M: Très bien. Et tu a retrouvé une caisse de trans­port pour

chat pour Mila? T: Non mal­heureuse­ment, mais le vétéri­naire nous en prête gen­ti­ment une. M: Ah c’est gen­til ça. Et ses

vac­cins sont à jour? Et sa puce? T: Oui c’est bon, ne t’en fais pas. J’ai son passe­port et le cer­ti­fi­cat du véto, elle est prête à voy­ager. Tu as de­mandé aux nou­veaux voisins de nous laisser de la place de­vant la mai­son? M: Oui, ils sont adorables. Ils ont hâte de te ren­con­trer en­fin. T: J’ai hâte de les ren­con­trer aussi et de voir la mai­son en­fin repeinte! Tu es con­tente du ré­sul­tat? M: J’adore les couleurs que nous avions choisies. Avec la belle lu­mière du matin et du soir, cela rend très joli. J’ai com­mencé la dé­co­ra­tion de la cui­sine mais je t’at­tends pour le reste. Au fait, s’il te plaît, n’ou­blie pas de charger ton

por­ta­ble en route... T: Promis! Je te tiendrai au courant si ja­mais nous sommes

re­tardés. J’ai telle­ment hâte de te revoir. M: Moi aussi, je vous at­tends

de pied ferme toi et Mila. Bonne route de­main et fais at­ten­tion.

Paul et Lil­iane par­lent avec leurs amis Jac­ques et Diane. Paul: Notre fils et sa famille vont nous re­join­dre sur le con­ti­nent. Ils quit­tent l’An­gleterre et vont venir vivre en France dans deux mois. Diane: Vous de­vez être con­tents! Ils vont vivre où? Lil­iane: Ils ont trouvé une jolie pe­tite mai­son à la cam­pagne

dans le Fin­istère. D: C’est très beau là-bas. Alors ils ont pu ven­dre la mai­son en An­gleterre? P: Oui, ils ont eu beau­coup de chance. Mais ils em­mè­nent quasi­ment tous leurs meubles,

hérités des par­ents de Ju­lia. Jac­ques: Ils le font avec des démé­nageurs?

L: Oui, une so­ciété française d’ailleurs. C’est plus pru­dent, surtout avec tout ce qu’ils amè­nent. D: Ils ont une fille, n’est-cepas? Elle n’est pas con­trar­iée par le démé­nage­ment? L: Heureuse­ment pour elle, elle n’a pas en­core com­mencé l’école. C’est aussi pour ça qu’ils démé­na­gent, ils voulaient qu’elle fasse son éd­u­ca­tion en France. J: Ah c’est très bien ça, avec un peu de chance elle sera to­tale­ment bilingue. Vous allez les voir rapi­de­ment j’imag­ine? P: Oui ab­sol­u­ment. Nous al­lons les aider avec l’in­stal­la­tion et surtout garder notre pe­tite-fille pour qu’ils puisse dé­faire les car­tons et tout met­tre en place sans de­voir s’oc­cu­per d’elle tout le temps.

Emily ap­pelle une com­pag­nie de démé­mageurs in­ter­na­tionaux afin d’or­gan­iser son démé­nage­ment vers la France. Emily: Bon­jour mon­sieur, je vais démé­nager en France depuis l’An­gleterre dans qua­tre mois et j’au­rais voulu savoir com­ment vous procédez et éventuelle­ment avoir un de­vis. démé­nageur: Bon­jour madame, très bien. Où êtes-vous ex­acte­ment dans le Roy­aumeUni et où allez-vous en France? E: Je suis à Southamp­ton et je démé­nage dans un vil­lage prêt de Col­mar en Al­sace ap­pelé Kay­sers­berg. d: D’ac­cord, et voulez-vous faire vos car­tons vous-même ou voulez-vous utiliser nos ser­vices d’em­bal­lage? E: J’aimerais faire les car­tons mais j’ai peur pour mes meubles... d: Sachez que l’as­sur­ance ne cou­vre pas les meubles et pos­ses­sions que vous em­ballez vous-même. Et il y a des rè­gles à re­specter en France qui ne sont pas tout à fait les mêmes. Nous nous as­surons que tout le

charge­ment soit em­ballé iden­tique­ment. E: Bon, alors je préfère faire ap­pel à vos ser­vices. d: Très bien. Avez-vous des meubles et ob­jets frag­iles ou de grande valeur comme un pi­ano, des tableaux ou des an­tiq­ui­tés? E: J’ai des tableaux et un an­cien buf­fet qui est frag­ile. d: D’ac­cord et allez-vous emmener de l’élec­tromé­nager? E: Non, non ça ne vaut pas la peine. Je sais que le voy­age ne sera pas avant qua­tre mois mais pensez-vous que nous de­vrons nous ar­rêter en route? d: C’est pos­si­ble... mais je vais voir ça avec notre équipe et vous di­rai cela plus tard lorsque nous fixe­rons la date. Pour le mo­ment, ce que je vous pro­pose c’est de vous en­voyer un éval­u­a­teur pour re­garder avec vous ce que nous de­vrons em­baller et le vol­ume néces­saire du

camion. Il pourra égale­ment éval­uer la place qu’il y a dans votre rue. A ce pro­pos, quelle est la sit­u­a­tion de votre mai­son en France? E: Elle est très ac­ces­si­ble. La mai­son est en bor­dure de vil­lage sur une route de cam­pagne et il y a une as­sez grande cour de­vant la mai­son. d: Par­fait. Je vous en­voie quelqu’un rapi­de­ment pour faire l’es­ti­ma­tion et je vous re­con­tac­terai pour le de­vis, ça vous va? E: Oui! Merci beau­coup pour votre aide.

Newspapers in English

Newspapers from UK

© PressReader. All rights reserved.