FRENCH ELEC­TIONS

Living France - - The Essentials -

Pierre ex­plique à son ami Fred, qui est anglais, com­ment fonc­tion­nent les élec­tions en France.

Pierre: Nous élisons un Prési­dent tous les cinq ans. Il s’agit d’un vote à deux tours la plu­part du temps.

Fred: Oui, c’est cela que je ne com­prends pas, pourquoi deux tours?

P: Parce que, pour qu’un can­di­dat passe di­recte­ment au premier tour, il a be­soin de réu­nir une ma­jorité ab­solue des suf­frages, c’est-à-dire la moitié plus un.

F: Donc s’il y a 100 vote, la ma­jorité ab­solue c’est 51?

P: Oui, mais ce n’est ja­mais ar­rivé en France. C’est pourquoi il y a bal­lot­tage et que l’on passe au sec­ond tour. Là, c’est le can­di­dat qui ob­tient le plus de

voix qui l’em­porte. F: D’ac­cord. P: Une fois que le Prési­dent est élu, il y a les élec­tions lég­isla­tives où les électeurs élisent les députés qui siègeront à l’Assem­blée Na­tionale. F: C’est aussi un suf­frage uni­versel di­rect? P: Oui, et un scrutin ma­jori­taire à deux tours aussi, où les électeurs vo­tent pour le député qui représen­tera leur cir­con­scrip­tion.

F: D’ac­cord, et eux aussi ont un man­dat de cinq ans.

P: Ex­act. Puis il y a les élec­tions ré­gionales et dé­parte­men­tales tous les six ans. Et les mu­nic­i­pales tous les six ans. Elles sont im­por­tantes car ce sont les con­seillers mu­nic­i­paux qui élisent les maires des com­munes.

F: Et les sé­na­teurs? Ce n’est pas le même sys­tème, n’est-ce-pas?

P: C’est ça, les sé­na­teurs sont élus tous les six ans au suf­frage uni­versel in­di­rect par des grands électeurs. Les grands électeurs sont un groupe d’élus d’une même cir­con­scrip­tion: des députés, des con­seillers mu­nic­i­paux et dé­parte­men­taux.

Newspapers in English

Newspapers from UK

© PressReader. All rights reserved.