Crois­sance éco­no­mique en 2017 : l’ob­jec­tif de 6,7% de­meure

Scé­na­rio. Le Pre­mier mi­nistre Nguyên Xuân Phuc a ré­af­fir­mé la dé­ter­mi­na­tion du gou­ver­ne­ment d’at­teindre une crois­sance éco­no­mique de 6,7% en 2017, en vue d’as­su­rer l’ob­jec­tif fixé pour 2016-2020 par le Par­ti et l’As­sem­blée na­tio­nale.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE -

Le pre­mier tri­mestre 2017, l’in­dice des prix à la consom­ma­tion a aug­men­té de 0,9%, un tas­se­ment par rap­port au pre­mier tri­mestre de 2016. Les ex­por­ta­tions na­tio­nales ont pro­gres­sé de 13% avec 43 mil­liards de dol­lars, et 3.200.000 étran­gers ont vi­si­té le Viet­nam, soit une hausse de 29%. La pro­duc­tion in­dus­trielle et la construc­tion n’ont ac­cu­sé qu’une crois­sance de 3,85% et de 4,1%. La crois­sance du PIB na­tio­nal s’est éta­blie à 5,1%, soit un lé­ger re­pli sur un an qui s’ex­plique par la ré­duc­tion vo­lon­taire de la pro­duc­tion de pé­trole de 600.000 tonnes ce pre­mier tri­mestre. Si la pro­duc­tion était main­te­nue à 15 mil­lions de tonnes, comme en 2016, la crois­sance se­rait de 5,95%, c’est-à-dire en pro­gres­sion, a ex­pli­qué le vice-mi­nistre du Plan et de l’In­ves­tis­se­ment, Dao Quang Thu. «Une baisse de la pro­duc­tion de pé­trole a été opé­rée in­ten­tion­nel­le­ment. Les in­di­ca­teurs ma­croé­co­no­miques re­la­tifs au bud­get et à l’in­fla­tion ont été maî­tri­sés», a-t-il pré­ci­sé. Le Viet­nam a fixé à 6,7% son ob­jec­tif de crois­sance éco­no­mique pour 2017. La crois­sance éco­no­mique de cette an­née est très im­por­tante, car elle af­fecte de nom­breux autres

in­di­ca­teurs ma­croé­co­no­miques, no­tam­ment les re­cettes et les dé­penses bud­gé­taires de l’État, l’en­det­te­ment pu­blic, l’em­ploi et les re­ve­nus des tra­vailleurs. Un pro­gramme de me­sures d’ur­gence va être mis en oeuvre pour y par­ve­nir. Huit me­sures à prendre Le gou­ver­ne­ment va se concen­trer sur la sta­bi­li­sa­tion de l’éco­no­mie, le main­tien de l’in­dice des prix à la consom­ma­tion et du taux de change, ain­si que le contrôle de la dette pu­blique. Il met­tra tout en oeuvre pour do­per la crois­sance dans l’in­dus­trie auxi­liaire et ac­croître la com­pé­ti­ti­vi­té dans l’agri­cul­ture en dé­ve­lop­pant des cultures de hautes tech­no­lo­gies. «Nous sou­hai­tons réa­li­ser une crois­sance de 6,7% en pri­vi­lé­giant une éco­no­mie du­rable. Dans cette op­tique, la di­mi­nu­tion de la pro­duc­tion de mi­ne­rais est

in­dis­pen­sable», a dé­cla­ré le mi­nistre et chef du bu­reau gou­ver­ne­men­tal Mai Tiên Dung. Si la crois­sance na­tio­nale a ac­cu­sé une lé­gère baisse, le mon­tant des in­ves­tis­se­ments di­rects étran­gers a for­te­ment aug­men­té. Avec 7,71 mil­liards de dol­lars en­re­gis­trés sur le seul pre­mier tri­mestre, les pro­jets d’in­ves­tis­se­ments ont pro­gres­sé de 78%. Par ailleurs, 26.500 nou­velles en­tre­prise ont été créées, les ac­tions prises par le gou­ver­ne­ment viet­na­mien pour amé­lio­rer l’en­vi­ron­ne­ment des af­faires por­tant leurs fruits. La hausse spec­ta­cu­laire des in­ves­tis­se­ments de­vrait contri­buer en par­tie à at­teindre l’ob­jec­tif de crois­sance fixé en 2017. Pour ce­la, l’in­ves­tis­se­ment so­cial de­vrait être de 1,6 mil­lion de mil­liards de dôngs, ce qui re­pré­sente 10% de plus qu’en 2016 et 31,5% du PIB. Le pré­sident de la Com­mis­sion éco­no­mique de l’As­sem­blée na­tio­nale, Vu Hông Thanh, a ex­pri­mé l’ac­cord de sa com­mis­sion avec les trains de me­sures pré­sen­tés dans le rap­port du gou­ver­ne­ment, fer­me­ment dé­ter­mi­né à at­teindre ces 6,7%. Cette com­mis­sion a de­man­dé de s’in­té­res­ser plus par­ti­cu­liè­re­ment à huit me­sures, dont l’at­trac­tion sé­lec­tive de l’in­ves­tis­se­ment étran­ger, une pra­tique souple de la po­li­tique mo­né­taire et l’amé­lio­ra­tion de l’ac­cès des en­tre­prises au cré­dit ban­caire et à des taux ap­pro­priés, ain­si que, en­fin, la pour­suite de la re­struc­tu­ra­tion éco­no­mique de la pé­riode 2016-2020. D’autres me­sures concernent éga­le­ment la di­ver­si­fi­ca­tion des pro­duits d’ex­port, une ges­tion stricte des biens pu­blics, le ren­for­ce­ment­de­la­ges­tion­pu­blique en ma­tière de sé­cu­ri­té na­tio­nale, la pro­mo­tion de la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle et l’amé­lio­ra­tion du ni­veau de qua­li­fi­ca­tion des res­sources hu­maines, ou en­core, l’op­ti­mi­sa­tion de l’éta­blis­se­ment des pré­vi­sions éco­no­miques et fi­nan­cières... Plus gé­né­ra­le­ment, le gou­ver­ne­ment, tous les éche­lons, ser­vices et lo­ca­li­tés, ain­si que la com­mu­nau­té des en­tre­prises doivent sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés pour le suc­cès des ob­jec­tifs de dé­ve­lop­pe­ment so­cioé­co­no­mique de l’As­sem­blée na­tio­nale. Pour ce, la crois­sance tri­mes­trielle du PIB d’ici à la fin de l’an­née de­vrait être en moyenne (Suite à la p.15)

Ngoc Hà/VNA/CVN

Les ré­sul­tats de la mise en oeuvre des tâches pré­vues cette an­née sont dé­ci­sifs pour la réus­site du Plan quin­quen­nal de dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique 2016-2020.

Lâm Khanh/ VNA/CVN

Pour at­teindre l’ob­jec­tif de crois­sance an­nuelle de 6,7%, la crois­sance du PIB pen­dant les trois tri­mestres res­tants de l’an­née doit at­teindre une moyenne de 7,1%.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.