Amé­na­ge­ment de la pé­nin­sule de Son Trà : entre éco­no­mie et éco­lo­gie

Éclai­rage. Face aux avis di­ver­gents sur l’amé­na­ge­ment glo­bal de la pé­nin­sule de Son Trà (ville de Dà Nang) en zone tou­ris­tique na­tio­nale, la mise en oeuvre de ce plan est re­por­tée jus­qu’au mois d’août pour conti­nuer de re­cueillir des avis sup­plé­men­taires.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - LINH THAO/CVN

La pé­nin­sule de Son Trà est une oa­sis de bio­di­ver­si­té si­tuée à seule­ment 10 km au nord-est du centre-ville de Dà Nang (Centre), clas­sée en par­tie en ré­serve na­tu­relle. Le plan d’amé­na­ge­ment glo­bal de la pé­nin­sule de Son Trà en «zone tou­ris­tique na­tio­nale de Son Trà» d’ici 2025 et vi­sion pour 2030 a été ren­du pu­blic le 15 fé­vrier 2017 par le Co­mi­té po­pu­laire mu­ni­ci­pal. Après son an­nonce, ce sché­ma di­rec­teur a at­ti­ré des cri­tiques, dont celles de l’As­so­cia­tion du tou­risme de Dà Nang qui juge que les nou­velles construc­tions pré­vues dans la pé­nin­sule pour­raient avoir des im­pacts né­ga­tifs sur la bio­di­ver­si­té. De­ve­nu ques­tion d’ac­tua­li­té, ce plan a été l’un des su­jets lors de la séance d’in­ter­pel­la­tions du 14 juin de la 3e ses­sion de l’As­sem­blée na­tio­nale (XIVe lé­gis­la­ture). Le mi­nistre de la Culture, des Sports et du Tou­risme, Nguyên Ngoc Thiên, a ré­pon­du à six ques­tions des dé­pu­tés qui, sou­cieux de sa mise en oeuvre me­na­çant l’en­vi­ron­ne­ment éco­lo­gique du site, l’ont in­ter­ro­gé sur la né­ces­si­té et la lé­gi­ti­mi­té du plan. Le mi­nistre Nguyên Ngoc Thiên a ex­pli­qué que ce sché­ma di­rec­teur a été éla­bo­ré sur la base de deux po­li­tiques. La pre­mière est la Ré­so­lu­tion 33 du po­lit­bu­ro du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam sur l’édi­fi­ca­tion et le dé­ve­lop­pe­ment de Dà Nang. La deuxième est la Stra­té­gie na­tio­nale de dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique jus­qu’en 2020 et vi­sion 2030, ap­prou­vée par le gou­ver­ne­ment, se­lon la­quelle la pé­nin­sule de Son Trà est con­si­dé­rée comme l’un des 47 sites po­ten­tiels pour de­ve­nir une zone tou­ris­tique na­tio­nale.

La pru­dence du gou­ver­ne­ment

Le vice-Pre­mier mi­nistre Vu Duc Dam, qui a ra­ti­fié ce plan d’amé­na­ge­ment, était présent aus­si à cette séance de ques­tions-ré­ponses pour don­ner des éclai­rages sur ce dos­sier. Il a ex­pli­qué que face aux avis contre ce plan, le Pre­mier mi­nistre Nguyên Xuân Phuc et lui ont im­mé­dia­te­ment de­man­dé par écrit au mi­nis­tère de la Culture, des Sports et du Tou­risme, à l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du tou­risme et aux au­to­ri­tés de Dà Nang de re­voir ce dos­sier. Bien conscient de la com­plexi­té de la si­tua­tion, le vice-Pre­mier mi­nistre Vu Duc Dam a dé­ci­dé de creu­ser lui-même ce dos­sier en al­lant sur place. «J’ai re­lu des cen­taines de pages sur ce dos­sier avant d’al­ler le 27 mai sur place. J’ai eu une séance de tra­vail avec des ar­chi­tectes en charge de cet amé­na­ge­ment. Le 28 mai, j’ai dé­ci­dé de re­por­ter la mise en oeuvre de ce plan jus­qu’à août pour conti­nuer de re­cueillir les avis en vue de son éven­tuelle mo­di­fi­ca­tion», a-t-il in­for­mé aux dé­pu­tés.

Le di­ri­geant a sou­li­gné qu’il avait de­man­dé au mi­nis­tère de la Culture, des Sports et du Tou­risme et aux au­to­ri­tés de Dà Nang d’or­ga­ni­ser des col­loques et réunions pour re­cueillir les avis des ex­perts et des scien­ti­fiques et trou­ver un consen­sus dans ce dos­sier. Plu­sieurs dé­pu­tés ont ex­pri­mé leur in­quié­tude sur l’éven­tuelle construc­tion mas­sive d’hô­tels et de vil­lé­gia­tures dans cette pé­nin­sule. Le vice-Pre­mier mi­nistre Vu Duc Dam a in­for­mé qu’avant mai 2013, c’est-à-dire avant l’éla­bo­ra­tion du plan d’amé­na­ge­ment de Son Trà, Dà Nang avait don­né son feu vert à 18 pro­jets tou­ris­tiques dont 11 concernent la construc­tion d’hô­tels et de vil­lé­gia­tures, avec en­vi­ron 5.000 chambres pré­vues. Mais dans ce plan d’amé­na­ge­ment, le nombre de chambres a été re­vu à la baisse, à 1.600, soit le tiers. «Ce nombre a été bien étu­dié et cal­cu­lé par des ar­chi­tectes sur la base des mo­dèles tou­ris­tiques. Et la construc­tion se­ra éta­lée jus­qu’en 2030», a-t-il pré­ci­sé. Le dos­sier de Son Trà en dé­tail Le 15 fé­vrier, Dà Nang a ren­du pu­blic le plan d’amé­na­ge­ment glo­bal de la pé­nin­sule de Son Trà en zone tou­ris­tique na­tio­nale d’ici 2025 et vi­sion pour 2030, éla­bo­ré par l’Ins­ti­tut de re­cherche pour le dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique de l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du tou­risme du Viet­nam. L’ob­jec­tif est d’ac­cueillir 3,5 mil­lions de tou­ristes pour une re­cette de 1.900 mil­liards de dôngs en 2025, puis 4,6 mil­lions pour 4.300 mil­liards de dôngs en 2030. Le tou­risme de Son Trà se concen­tre­ra sur l’éco­tou­risme, la sta­tion bal­néaire haut de gamme, le tou­risme de sport et d’aven­ture et le tou­risme spi­ri­tuel. Plus d’un mois après cette an­nonce, l’As­so­cia­tion du tou­risme de Dà Nang a don­né un avis contre. Son pré­sident Huynh Tân Vinh a adres­sé par écrit, le 21 mars, au Pre­mier mi­nistre Nguyên Xuân Phuc lui pro­po­sant de ré­exa­mi­ner ce plan et de gar­der in­tacte cette pé­nin­sule sans mettre en oeuvre de nou­veaux pro­jets. Du­rant le mois d’avril, l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du tou­risme, le mi­nis­tère de la Culture, des Sports et du Tou­risme, les au­to­ri­tés de Dà Nang et l’As­so­cia­tion du tou­risme de Dà Nang ont eu des séances de tra­vail com­munes sur ce dos­sier, mais au­cune en­tente n’a été trou­vée. Le 27 mai, le vice-Pre­mier mi­nistre Vu Duc Dam est al­lé sur place. Ce jour-là, des ha­bi­tants lo­caux et des tou­ristes l’ont croi­sé mar­chant à pied sur la pé­nin­sule dans la peau d’un simple tou­riste. Le 28 mai, en pré­si­dant une réunion avec les au­to­ri­tés de Dà Nang et le mi­nis­tère de la Culture, des Sports et du Tou­risme au su­jet de la di­ver­gence d’opi­nions et de vues sur ce plan, Vu Duc Dam a dé­ci­dé de re­por­ter sa mise en oeuvre de trois mois pour des consul­ta­tions sup­plé­men­taires. Il a af­fir­mé l’es­prit com­mun du gou­ver­ne­ment de ga­ran­tir le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique mais avec le sou­ci de pro­té­ger l’en­vi­ron­ne­ment éco­lo­gique. «Nous de­vons ex­ploi­ter les avan­tages na­tu­rels et so­ciaux com­pa­ra­tifs pour ser­vir le dé­ve­lop­pe­ment, mais il faut as­su­rer le dé­ve­lop­pe­ment du­rable», a in­di­qué le di­ri­geant. Se­lon lui, le dé­ve­lop­pe­ment du tou­risme du­rable s’ins­crit dans le cadre de la mise en place d’une pla­ni­fi­ca­tion qui, du point de vue tou­ris­tique, a pour but d’évi­ter des at­teintes pou­vant re­mettre en cause les fon­de­ments même du dé­ve­lop­pe­ment. Si un pro­jet n’a pas as­su­ré les élé­ments de dé­ve­lop­pe­ment du­rable, il vaut mieux le dif­fé­rer.

Trong Dat/ VNA/CVN

Son Trà est le «pou­mon vert» de la ville de Dà Nang.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.