Re­mise des bourses d’ex­cel­lence du gou­ver­ne­ment fran­çais

Une soi­rée de ré­cep­tion de nou­veaux bour­siers du pro­gramme de bourses d’ex­cel­lence du gou­ver­ne­ment fran­çais a été don­née le 15 juin à l’am­bas­sade de France à Ha­noï. Une étroite collaboration fran­co­viet­na­mienne dans l’édu­ca­tion et la for­ma­tion.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - TEXTE ET PHOTO : HÔNG ANH/CVN

L’am­bas­sa­deur de France au Viet­nam, Ber­trand Lor­tho­la­ry, a adres­sé ses fé­li­ci­ta­tions aux nou­veaux lau­réats du pro­gramme de bourses d’ex­cel­lence du gou­ver­ne­ment fran­çais, qui ont tra­ver­sé un cadre de sé­lec­tion bien sé­lec­tif. Il a aus­si af­fir­mé que ces bourses leur per­met­traient de pour­suivre les pro­grammes d’édu­ca­tion d’ex­cel­lence de la France. Les bour­siers viet­na­miens «fe­ront preuve d’une grande cu­rio­si­té pen­dant leur sé­jour en France, au-de­là de leur cur­sus uni­ver­si­taire, pour dé­cou­vrir la culture fran­çaise, son pa­tri­moine, son his­toire, sa culture, et puis éga­le­ment son art de vivre, sa gas­tro­no­mie, etc.», a sou­hai­té le di­plo­mate fran­çais.

Un pro­gramme bour­sier sé­lec­tif mais avan­ta­geux

Fi­gu­rant dans le pro­gramme fran­co-viet­na­mien de coopération dans l’édu­ca­tion, le pro­gramme de bourses d’ex­cel­lence du gou­ver­ne­ment fran­çais oc­troie chaque an­née entre 40 et 50 bourses à d’ex­cel­lents étu­diants viet­na­miens, dans des do­maines prio­ri­taires comme les for­ma­tions d’in­gé­nieurs, les sciences fon­da­men­tales, mé­di­cales, ju­ri­diques, so­ciales. Pour cette an­née 2017, 33 can­di­dats ont réus­si la sé­lec­tion exi­geante de l’am­bas­sade de France, la­quelle se com­pose de deux étapes : éva­lua­tion du dos­sier de can­di­da­ture et en­tre­tien sur les mo­ti­va­tions et les pro­jets pro­fes­sion­nels. Ce n’est pas le seul pro­gramme de bourse du gou­ver­ne­ment éco­no­miques et fran­çais. En ef­fet, cette an­née, des étu­diants viet­na­miens ont aus­si re­çu la bourse d’ex­cel­lence Eif­fel, oc­troyée éga­le­ment par la France. Avec une cin­quan­taine de bé­né­fi­ciaires, les Viet­na­miens sont «la troi­sième po­pu­la­tion d’étu­diants à re­ce­voir cette bourse, après les Chi­nois et les Bré­si­liens», a pré­ci­sé Olivier Ngô, char­gé de mission «mo­bi­li­té étu­diante»

à l’am­bas­sade de France au Viet­nam.

De nou­veaux ho­ri­zons at­ten­dus

Le pro­gramme de bourses d’ex­cel­lence offre de nom­breux avan­tages au pro­fit des meilleurs étu­diants viet­na­miens. Ce­pen­dant, les lau­réats éprouvent cer­taines in­quié­tudes avant de mettre les pieds dans un nou­veau pays. Lan Anh, bour­sière pour le ni­veau doc­to­rat, a confié ses sou­cis en fi­na­li­sant les der­nières dé­marches ad­mi­nis­tra­tives : «Ce n’est pas la pre­mière fois que je vais en France. Mais cette fois, un nou­veau dé­fi m’at­tend. Toutes mes

com­pé­tences de­vront être mo­bi­li­sées pour réa­li­ser ma thèse sur l’éco­no­mie de l’en­vi­ron­ne­ment. Par ailleurs, je n’ai pas en­core fi­ni les pa­piers ad­mi­nis­tra­tifs avec l’uni­ver­si­té en France, ce qui m’em­pêche de trou­ver un lo­ge­ment». À la dif­fé­rence de Lan Anh, Quôc Viêt, lau­réat de mas­ter,

est plu­tôt confiant : «J’ai dé­jà eu de nom­breux contacts avec des étran­gers. De plus, j’ap­prends le fran­çais de­puis pe­tit. Aus­si je pense m’adap­ter fa­ci­le­ment à la vie en France. La seule chose qui m’in­quiète, c’est la sé­cu­ri­té, avec tous les at­ten­tats ré­cents». Mais lais­sant de cô­té ces in­quié­tudes, les bour­siers ne cachent pas leur joie et leur es­poir

de nou­veaux ho­ri­zons suite à leurs cur­sus en France. «Tra­vailler dans une ONG fran­çaise spé­cia­li­sée dans le chan­ge­ment cli­ma­tique m’in­té­res­se­rait beau­coup car le Viet­nam se pré­oc­cupe ac­tuel­le­ment

de ces ques­tions», a par­ta­gé Lan Anh. De sa part, Quôc Viêt es­père de belles op­por­tu­ni­tés à son re­tour dans une en­tre­prise fran­çaise ou fran­co­phone au Viet­nam. Nul doute que les nou­veaux lau­réats re­lèvent tous ces dé­fis pour réa­li­ser leur rêve. Puisque, comme l’a af­fir­mé l’am­bas­sa­deur Lor­tho­la­ry, ils sont «les meilleurs des meilleurs étu­diants du Viet­nam».

Les bour­siers de 2017 se dis­cutent des pré­pa­ra­tions pour leur pro­chain sé­jour en France.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.